Frédéric Verger
Folio
Blanche
août 2013
560 p.  9,30 €
ebook avec DRM 15,99 €
ebook avec DRM 8,99 €
 
 
 
Marianne Payot

.

Marianne Payot (L’Express)
a aimé Arden de Frédéric Verger (Gallimard)

« C’est le premier roman d’un professeur de lycée d’une cinquantaine d’années et c’est surtout, pour moi, l’un des meilleurs livres de la rentrée. Il est épique par son style envoûtant et enveloppant, sa langue pleine de métaphores. Et atypique par son sujet: nous sommes dans une royauté fantoche de l’Europe de l’Est entre les deux guerres. L’hôtel Arden est niché au milieu d’une forêt, géré par Alexandre, un dandy cultivé. Son ami Salomon et lui partagent une véritable passion pour la musique et pour Heinrich Heine. Les dangers de l’Allemagne nazie se rapprochent de plus en plus et partant du principe que plus on est visible, plus on se trouve en sécurité, Alexandre va monter une opérette qu’il va faire jouer par une troupe de juifs tziganes. Il m’a fallu un tout petit peu de temps pour entrer dans cet univers, mais ensuite ce sont 500 pages délicieuses. Frédéric Verger est d’une grande culture, musicale entre autres, et il a le sens du romanesque, une imagination débridée et beaucoup d’humour. Il était sur toutes les listes de prix littéraires, il a même failli remporter le Goncourt puisqu’au onzième tour il était ex aequo avec Lemaitre. »

 
 
partagez
partage par email