Se souvenir de Marguerite - onlalu
   
 
 
 

Se souvenir de Marguerite…

Marguerite Duras aurait eu cent ans cette année. Les dernières années de sa vie, très médiatiques, ont fait un peu oublier quelle belle romancière elle fut. Pour la découvrir ou la redécouvrir, voici son œuvre complète en Pléiade (mais tous ces textes existent aussi en collection de poche), une biographie signée Laure Adler et un livre-hommage d’Alain Vircondelet qui la connut bien.

La sélection de Pascale Frey

 
Marguerite Duras
Laure Adler

Laure Adler l'a découverte grâce à "Barrage contre le Pacifique", un été de spleen. Ce livre se trouvait dans la bibliothèque de la maison où elle passait ses vacances. Coup de foudre littéraire. Elle se précipita ensuite sur tous ses autres livres, puis finit par la rencontrer, afin d'en écrire la biographie. Pas facile de démêler la réalité de la fiction dans cette vie où tout se confond. Laure Adler a tenté de comprendre d'où venait son écriture, a plongé dans les archives. Résultat, une biographie complète, et remise à jour (par rapport à la première édition de 1998) en l'honneur de ce centenaire. 

 
 
Marguerite Duras - Œuvres complètes T. 3 & 4
Marguerite Duras

Ces quatre volumes montrent la diversité de l'œuvre de Duras. Romans, essais, articles, théâtre, cinéma: elle a beaucoup écrit avant de devenir célèbre, un certain automne de 1984, alors qu'elle venait de fêter ses 70 ans. En quelques semaines, elle passa du statut d'auteur pour initiés-intellos à celui d'écrivain grand public ! C'est l'automne de son passage à Apostrophes (Bernard Pivot lui consacra toute son émission), et celui du prix Goncourt. Ensuite, les choses s'emballèrent, les ventes s'envolèrent, et ses interventions s'éparpillèrent. Mais l'œuvre reste, et n'a pas pris une ride.

 
 
Rencontrer Marguerite Duras
Alain Vircondelet

Alain Vircondelet a découvert Marguerite Duras alors qu'il n'était qu'un jeune homme. Cet événement bouleversa sa vie. Dans les quatre textes réunis ici, et qui ont pour héroïne Marguerite herself, il raconte la première lecture de son œuvre, en 1969, alors qu'il étudiait à la Sorbonne. Une expérience qui, selon lui, ressemble à une sorte de sortilège. Puis il se souvient de leurs autres rencontres, qui vont de 1969, à 1996 et "témoignent de la force de son sillage."

 
 
 
partagez
partage par email