Découvrir Modiano - onlalu
   
 
 
 

Découvrir Modiano
(si ce n’est pas déjà fait !)

 

Champagne! Patrick Modiano est le quinzième Français a recevoir le prix Nobel de littérature, six ans après Jean-Marie Le Clézio. Ses romans (une trentaine), interrogent la mémoire et l’oubli, l’enfance et l’Occupation. De « Place de l’étoile », paru en 1968 alors qu’il avait vingt-trois ans, à « Pour que tu ne perdes pas dans le quartier » qui vient de paraître, en passant par « Les boulevards de ceinture » (prix de l’Académie française) et « Rue des boutiques obscures » (prix Goncourt), il suit son chemin au propre comme au figuré, puisque c’est en marchant dans Paris que ses livres s’écrivent dans sa tête avant de se retrouver dans la célèbre collection blanche de Gallimard, à laquelle il n’a jamais fait d’infidélité.
La sélection de Pascale Frey

 
Patrick Modiano
Nadia Butaud

Nadia Butaud s'est penchée sur l'œuvre et la vie de Patrick Modiano. Son texte est émaillé de citations, d'extraits de livres, enrichi d'un cahier photos. Et, cerise sur le gâteau, l'ouvrage est complété  par un enregistrement de « Radioscopie » de Jacques Chancel, datant de 1972. A l'époque, il vient de remporter le prix de l'Académie française à 27 ans. C'est incroyable, la voix, le débit, le ton, les hésitations et même les propos ont très peu changé. Tout Modiano est déjà dans cette entrevue. Un morceau d’anthologie à ne pas manquer.

 
 
Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier
Patrick Modiano

"Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier", c'est le petit mot qu'Annie Astrand avait laissé à l'enfant lorsqu'il était parti se promener. Mais qui était cette femme qui fut si importante dans sa vie  et dont Jean Dagorne, devenu adulte, ne sait plus rien. Il lui faudra se plonger dans son carnet d'adresses et tomber par hasard sur ces noms, pour réveiller doucement, très doucement, par petites étapes, ces fantômes, ressusciter des bribes de son enfance. Ce n'est pas un livre sur la mémoire, mais sur l'oubli. Ce n'est pas un roman sur la vie, mais sur la survie. Conçu un peu comme un policier, l'enquête se déroule sur les lieux du passé: un vieux garage, une maison désaffectée à Saint-Leu-la-Forêt, un café miteux. Peu à peu le voile se déchire, laissant apparaître quelques rayons de soleil, des éclats de souvenirs. Jusqu'à reconstituer l'histoire, ou plutôt une partie de l'histoire. Il faut accepter que certaines choses restent dans l'ombre, certaines questions sans réponse. "Au réveil, dans cette chambre, il se rendait compte qu'il lui avait fallu quinze ans pour traverser la rue." Quinze ans pour tenter de ne pas se perdre dans sa propre vie.

 

 
 
Un pedigree
Patrick Modiano

Tous les romans de Patrick Modiano reflètent sa vie, ou du moins des fragments de sa vie. Mais "Pedigree" reste certainement le plus ouvertement autobiographique de ses livres. Un récit dans lequel il raconte ses vingt-et-une premières années, qui s'arrête au moment où il va écrire "Place de l'étoile". Une écriture sèche, une approche détachée qu'il explique ainsi: "A part mon frère Rudy, sa mort, je crois que rien de tout ce que je rapporterai ici ne me concerne en profondeur. J'écris ces pages comme on rédige un constat ou un curriculm vitae, à titre documentaire et sans doute pour en finir avec une vie qui n'était pas la mienne."

 
 
 
partagez
partage par email