Philip Kerr
Le Livre de Poche
mars 2015
672 p.  8,30 €
ebook avec DRM 15,99 €
 
 
 

Le critique invité

François Lestavel (Paris Match)
a aimé
 « Les ombres de Katyn » de Philip Kerr (Le masque)
« Dès qu’un nouveau roman de Philip Kerr paraît, je me jette dessus ! Je l’ai découvert assez récemment, mais j’ai vite rattrapé mon retard. « Les ombres de Katyn » se passent en 1943 et on retrouve son héros récurrent, Bernie Gunther, une sorte de Philip Marlowe transposé dans le Reich. C’est un personnage détesté par tout le monde (mais pas par moi !), cynique, plein d’humour et attachant, qui doit affronter un monde où les criminels sont au pouvoir et dans lequel il tente tant bien que mal de survivre. A chaque fois, Philip Kerr se base sur des événements historiques réels. Cette fois, la Wehrmacht vient de se prendre une déculottée à Stalingrad, et Joseph Goebbels, le chef de la propagande, veut montrer au monde que les Russes sont des tortionnaires. Ça tombe bien, des loups viennent de déterrer des ossements dans un coin de Russie justement, à Smolensk, et il pourrait s’agir des milliers officiers polonais disparus. Il envoie Bernie Gunther pour enquêter et surtout prouver que ce sont bien les Russes qui sont responsables de ce massacre. Et il faut faire vite, car l’armée rouge avance et aura bientôt reconquis ce territoire. Il lui sera facile alors de faire disparaître toutes les preuves. Philip Kerr signe une petite comédie noire de l’horreur, mais très bien documentée. Et quel plaisir de lecture ! »

Propos recueillis par Pascale Frey

Retrouvez les autres critiques invités

 
 
partagez
partage par email