Jean Rolin
P.O.L
fiction
mai 2015
144 p.  12 €
ebook avec DRM 8,99 €
 
 
 

La critique invitée

Marie Chaudey (La Vie) a aimé
« Savannah » de Jean Rolin chez P.O.L

«   Ce n’était pas évident d’écrire cet hommage à une personne disparue. L’exercice aurait pu sombrer dans le pathos et les larmes, et pourtant Jean Rolin réussit une vraie œuvre littéraire, très forte. On retrouve l’essence de ses livres, son goût pour l’errance, le vagabondage, l’écrivain que l’on aime et que l’on suit depuis longtemps.  
Il refait le voyage qu’il avait effectué avec Kate Berry en 2007. Il part donc sur ses traces, mais aussi sur celles de la romancière Flannery O’Connor, dont Kate était passionnée. C’est un récit à la fois original et émouvant, d’une écriture très tenue et qui, par petites touches délicates, fait surgir toute sortes d’images de Kate, qui partageait sa passion pour les lieux improbables. C’est un pèlerinage original avec un rituel très précis : retourner exactement aux mêmes endroits qu’ils avaient visités ensemble. Pas plus, pas moins. C’est un moyen de lui être fidèle et de mesurer ce qu’était sa présence, ce qu’est son absence. Jean Rolin se montre tout seul, déserté par sa compagne. Et je terminerais avec cette phrase de Flannery O’Connor que Kate avait soulignée : « il faut aimer le monde tout en luttant pour le supporter. »

Propos recueillis par Pascale Frey

Lire les choix d’autres critiques invités

 
 
partagez
partage par email