Travis Mulhauser
Editions Autrement
avril 2016
350 p.  21 €
ebook avec DRM 14,99 €
 
 
 

l a   c  r  i  t  i  q  u  e    i  n  v  i  t  é e  

Claire Devarrieux (Libération) a aimé
Sweetgirl de Travis Mulhauser  (Autrement)

«  C’est drôle comme, parfois, des histoires qu’on a lues cent fois peuvent soudain paraître neuves quand elles sont revisitées avec cœur. Une adolescente qui protège sa junkie de mère, j’ai ai déjà rencontré. Un personnage qui s’enfuit avec un bébé, j’ai déjà vu ça. Une course poursuite meurtrière dans la neige, ça m’a tenue éveillée plus d’une nuit. Eh bien, le premier roman de Travis Mulhauser, un Américain, reprend ces situations éculées, et pourtant, j’ai eu le sentiment de découvrir quelque chose. En tout cas quelqu’un, un écrivain. «Lisez le premier chapitre de Sweetgirl et je vous jure que vous ne pourrez plus le lâcher»: la phrase de Nickolas Butler, au dos du livre, est parfaitement exacte. Percy est une gamine de 16 ans qui vit avec sa mère, et se fait un sang d’encre chaque fois que celle-ci disparaît, parce qu’elle est à tous les coups partie en quête de meth. Une nuit, croyant la trouver dans la ferme du producteur et trafiquant local, Shelton, un abruti fini, Percy tombe sur un nourrisson dans son berceau. La fenêtre est ouverte, on  gèle dans la pièce, et le bébé hurle. C’est une petite fille de six mois. Percy l’embarque. L’idée est de l’amener à l’hôpital, en demandant de l’aide à Portis, un ivrogne qui connaît bien la forêt, et qui lui a naguère servi de père. Pendant que Percy patauge dans la neige avec la petite dans les bras, Shelton se réveille  pour constater que le berceau est vide. Le livre alterne le monologue de Percy, et le point de vue du chasseur camé, Shelton. La bêtise et la cruauté finissent par libérer une drôlerie hallucinante. L’auteur ne se fait pas d’illusions sur ses personnages. Mais il leur fait le généreux cadeau de réactions imprévisibles. Tout le charme du livre est là. »

Propos recueillis par Pascale Frey

Lire les choix d’autres critiques invités

 
 
partagez
partage par email