b i e n t Ô t

  « Au fond de l’eau » 

de Paula Hawkins (traduit par Corinne Daniellot et Pierre Szczeciner)  paraîtra le 8 juin 2017 aux éditions Sonatine

Le deuxième roman de l’auteure de « La fille du train » (vendu à 1,2 millions d’exemplaires rien qu’en France) est très très attendu.

La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur vile natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance….

En voici le début :

« Tu voulais me dire quelque chose, non ? Qu’est-ce que tu essayais de me dire ? J’ai l’impression d’avoir dérivé loin de cette conversation il y a si longtemps. J’ai arrêté de me concentrer, j’ai pensé à autre chose, j’ai continué à avancer, je n’écoutais plus, et j’ai perdu le fil. Ça y est, tu as toute mon attention, à présent. Mais je n’arrive pas à m’empêcher de penser que j’ai raté les points essentiels de la discussion.

Quand ils sont venus m’annoncer la nouvelle, ça m’a mise en colère. J’ai d’abord été soulagée, parce que quand deux policiers se présentent à la porte au moment où on cherche son billet de train juste avant de filer au travail, on craint le pire. J’ai eu peur pour les gens auxquels je tiens – mes amis, mon ex, mes collègues. Mais ce n’était pas eux, m’ont-ils dit, c’était toi. Alors j’ai été soulagée, juste un instant, puis ils m’ont expliqué ce qui s’était passé, ce que tu avais fait, et quand ils m’ont dit que tu étais allée dans l’eau, ça m’a rendue furieuse. Et ça m’a fait peur.

J’ai cherché ce que j’allais pouvoir te dire en arrivant, je savais que tu avais fais ça exprès pour me faire du mal, pour me contrarier, pour me faire peur, pour bouleverser ma vie. Pour attirer mon attention, pour me forcer à revenir. Alors bravo, Nel, tu as réussi : me voilà de retour dans cet endroit que je en voulais plus jamais revoir, sommée de m’occuper de ta fille, et de remettre de l’ordre dans tout ton bordel. »

 

 
 
partagez
partage par email