E-J Levy
Traduit par Céline Leroy
Rivages

285 p.  21 €
 
 
 

La critique invitée

Olivia de  Lamberterie (Elle, Télématin, Le Masque et la Plume) a aimé
« L’amour en théorie » de E-J Levy (Rivages)

«  C’est un recueil de nouvelles, à mi-chemin entre “Manuel de chasse et de pêche à l’usage des filles” de Melissa Bank et la série télévisée “Girls”. Il met en scène des jeunes femmes plutôt intellos, universitaires ou profs qui, au seuil de la vie adulte, sont bien obligées de constater que, d’une part, elles ne sont pas assez payées pour s’offrir une thérapie et, d’autre part, qu’en matière sentimentale, la théorie ne sert à rien. C’est caustique, drôle, avec un fond de mélancolie. J’ai particulièrement aimé la deuxième nouvelle qui m’a fait beaucoup rire. Une jeune fille part avec son nouvel amoureux, un baroudeur genre “Le vieux campeur”. Pour savoir s’ils sont prêts pour la vie conjugale, ils décident de tenter une randonnée. Elle est responsable des provisions et dans leur sac à dos, a rajouté des assiettes en porcelaine pour rendre les repas (de la nourriture lyophilisée) plus romantiques. Lorsque le garçon comprend pourquoi le sac qu’il porte est si lourd, il la traite de folle. Ils se réconcilient devant un lac paradisiaque… jusqu’à ce qu’il lui déclare… qu’il est venu ici en en lune de miel avec sa première femme. E.J. Levy signe un anti-manuel d’éducation amoureuse dans lequel les sentiments font des montagnes russes. Ce livre très fin et bien écrit ressuscite l’esprit Rivages des grandes années.”

Propos recueillis par Pascale Frey

Lire les choix d’autres critiques invités

 
 
partagez
partage par email

q u o i  l i r e ? découvrez les coups de coeur des libraires cette semaine  #97

Retour à la page d'accueil