André Cariou
Coop Breizh
juin 2016
 18 €
 
 
 

pensionGloanec
illustration Brigitte Lannaud Levy

 

À la croisée de la peinture et de la littérature: les murs de cette librairie sont chargés d’un très riche passé artistique et créatif. Créée en 1860 par Joseph et Marie-Jeanne Le Gloanec, cette pension était le lieu de ralliement des peintres de l’école Pont-Aven, dont les plus célèbres furent Paul Gauguin, Paul Sérusier et Emile Bernard. C’est en 1998 que Marie-Josée Le Gall rachète la maison de la presse qui était installée depuis 1949 au rez-de-chaussée de la mythique pension. Son ambition était de maintenir l’activité presse pour garder de la proximité avec les gens,  mais surtout de déployer un espace librairie conséquent. En 2011, elle fait l’acquisition de l’ensemble de l’immeuble, ce qui lui permet d’ouvrir à l’étage un espace livres d’art et un lieu d’expositions d’artistes, de rencontres, de lectures, un atelier d’écriture et des papotages en anglais autour de la poésie anglophone. C’est ainsi qu’autour des livres, cette libraire dynamique, continue de faire vivre en ces lieux, un esprit créatif nourri d’échanges entre artistes, auteurs et lecteurs. C’est accompagnée de Catherine Véron, librairie elle aussi, que Marie-Josée Le Gall nous accueille très chaleureusement.

Quel est votre dernier coup de cœur en littérature française ?
« Le remplacement » de François Garcia (Verdier). Ce roman est sorti en janvier dernier. C’est l’histoire dans les années 70 d’un jeune interne qui remplace un médecin de campagne dans le bocage vendéen.  Dans ce monde rural qui préfère souvent aller voir des guérisseurs, il va  être testé,  mis à l’épreuve par les villageois et faire l’apprentissage de la vie. Une belle écriture,  très « célinienne ». Un beau roman sur l’engagement.

Et du côté des étrangers ?
« Le chant de la Tamassee » de Ron Rash (Le Seuil). Sans être un policier, c’est un roman noir que l’auteur ancre dans une nature âpre et sauvage. La Tamassee est une rivière très tumultueuse entre la Caroline du Sud et la Géorgie, qui forme comme une frontière. Une petite fille s’y est noyée et son père pour récupérer son corps veut faire installer un barrage provisoire contre l’avis des écologistes qui protègent ce site classé. Un livre impressionnant sur la toute-puissance de la nature sur l’homme. Un auteur extraordinaire.

Quel est le premier roman qui vous a particulièrement marqué ?
« Camille, mon envolée » de Sophie Daull ( Philippe Rey). S’il n’y a pas de mots pour désigner un père ou une mère qui a perdu un enfant, Sophie Daull parvient à décrire la perte soudaine de sa fille de 16 ans et le parcours de combattante d’une endeuillée. Bien que plongée dans une douleur à vif, elle réussit avec son mari à ramener de la vie là où la mort s’est penchée. Un livre dont il se dégage une profonde vitalité.

Quel est le livre le plus emblématique de la librairie que vous défendez avec ferveur ?
C’est un livre d’art : « Gauguin et l’école de Pont Aven » ( Hazan)  de l’ancien conservateur du musée de Quimper, André Cariou . Même s’il y a beaucoup de livres sur Gauguin, celui-là est une somme admirable, avec des pièces rares et inédites de la correspondance d’Emile Bernard avec Paul Gauguin. Jusqu’alors, il y avait des moments  importants qui étaient anti-datés. Par ces rectificatifs, la vérité est rétablie. Très prochainement sortira une édition de synthèse chez Cop Breizh de cet ouvrage, une édition plus aisément transportable pour les touristes et plus accessible avec un  prix de 20 euros.

Brève de librairie :
Je voudrais partager une émotion. Celle d’avoir réuni pour la première fois pour une dédicace en librairie : Benoîte Groult – qui a une maison dans le coin- et Blandine de Caunes. La mère y annonçait ses 95 printemps quand sa fille fêtait ses 65 ans. C’était un moment inoubliable, d’une profonde complicité entre les deux auteurs ainsi qu’avec les lecteurs, tous très émus.
Propos recueillis par Brigitte Lannaud Levy

Visitez d’autres libraires invitées

Pension Gloanec
5 place Paul Gaugin
29930 Pont-Aven

 
 
partagez
partage par email

q u o i  l i r e ?

Découvrez chaque semaine
les coups de coeur de libraires indépendants

retour à la page d'accueil