Pierre Louÿs
Allia
Allia Poche
mars 2014
112 p.  6,20 €
 
 
 
Augustin Trapenard

Le critique invité

Augustin Trapenard (France culture, Canal plus, ELLE) aime le « Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation » de Pierre Louÿs (Allia)

 

« Ce livre a paru sous le manteau en 1927, mais était encore interdit de publication en 1954. C’est un titre un peu maudit, une parodie de ces manuels d’éducation qui étaient destinés aux jeunes filles de la bonne société. Il donne des conseils sexuels… qu’elles ne devraient surtout pas suivre ! Dans la rue, à confesse, au bal, avec un amant, avec une amie… Il y a aussi un chapitre « ne dites-pas/dites ». Par exemple ne dites pas « j’ai envie de baiser », mais dites « je suis nerveuse ». C’est presque rien: quelques aphorismes, subversifs, jouissifs. Ce qui est intéressant, c’est qu’on imagine mal un auteur d’aujourd’hui écrire un texte aussi sulfureux. Aussi curieux que cela puisse paraître, il semblerait qu’on était plus libre et plus libéré dans les années 20. Ce « manuel » d’une obscénité totale, pertinent, subversif et très drôle est un doigt d’honneur aux bien-pensants. »

 

 
 
partagez
partage par email