Qui sommes-nous ?

o n  l  a  l u  a été imaginé et créé par Pascale Frey et Jean-Marc Savoye, conçu par Etienne Robial et développé par Emmanuel Orain.

Pascale Frey est critique littéraire. Depuis qu’elle sait lire, elle lit ! Elle a réussi à faire de sa passion son métier. Elle a commencé à La Tribune de Genève où elle fut responsable des pages livres. Depuis plusieurs années, après avoir collaboré à Lire, elle écrit pour ELLE  où elle s’occupe également du prix des lectrices. Sur  o n  l  a  l u , c’est Pascale qui dirige la rédaction.

Jean-Marc Savoye a été responsable de l’exportation chez Gallimard puis chez Hachette. En 2002, il a créé lepublieur.com, l’un des pionniers de l’auto-édition en France. Il se charge du développement et des partenariats de  o n  l  a  l u . De temps en temps il lui arrive aussi d’écrire. Quand il est de bonne humeur ça donne « Les Heures claires de la Villa Savoye » et quand il est de mauvaise humeur ça donne « J’aime pas ma banque – Pourquoi j’ai quitté la Société Générale« 

Etienne Robial est le concepteur graphique du site et même un peu plus ! On ne présente plus Etienne qui fut libraire, éditeur – il a créé Futuropolis – et, bien sûr, graphiste. L’habillage de Canal+ pendant 25 ans, c’est lui, la refonte des InRocKubtibles, c’est lui aussi. Si vous êtes curieux, allez faire  un tour sur son site. Etienne est bien plus qu’un concepteur graphiste. Pour faire son métier il a besoin de comprendre. Alors il pose toutes les questions et, ce qui est plus rare, écoute les réponses. La lisibilité, la clarté, la fluidité du site, c’est lui.

Emmanuel Orain est informaticien. Souvent les informaticiens sont ennuyeux et abscons, s’efforçant de rendre compliqué ce qui est simple. Avec lui, c’est exactement l’inverse. En l’écoutant, il arrive qu’on se sente plus intelligent, ce qui est une illusion plaisante. Comme Etienne, il pose aussi toutes les questions mais pas les mêmes. Lui aussi écoute les réponses, mais il a toujours un clic d’avance. C’est peu dire que ce site lui doit beaucoup. Quand il ne fait pas l’informaticien, Emmanuel prend des photos. C’est sa passion et son autre métier.

La rédaction de  o n  l a  l u

Ils écrivent régulièrement

Soledad Bravi est dessinatrice et illustratrice. Elle adore lire et elle nous donne ses chroniques – d’après nous, c’est une première – sous forme de dessins. Vous pouvez la retrouver toutes les semaines en dernières page de ELLE et sur son blog: www.blogdesoledadbravi.com

Laurence Caracalla connait l’édition depuis toujours. Fille d’auteur, attachée de presse pendant des années, elle est aujourd’hui critique pour différents journaux. Nous allions oublier l’essentiel, Laurence est très bien élevée. Elle en a même fait un livre « Les carnets de savoir-vivre ». Heureusement elle en a aussi écrit d’autres.

Amélie Cordonnier a 36 ans et de l’enthousiasme à revendre. Quand elle ne le glisse pas dans ses papiers, elle l’utilise pour  pédaler ou parler des pièces de théâtre et des livres qui viennent alourdir son sac à main déjà (trop?) plein à craquer de journaux. Elle le consacre surtout à ses deux enfants, des merveilles évidemment, à qui elle n’aime rien tant que lire des histoires. Elle est chef de service Culture à Femme Actuelle depuis février 2014.  

Mathilde Dondeyne  enseigne le français. Quand elle n’est pas en cours, elle lit des romans – encore des romans et toujours des romans- elle danse ou prend des cours de théâtre. Comme c’est la plus jeune de l’équipe, elle chronique surtout les livres pour enfants. (En fait cela n’a rien à voir avec son âge, mais elle adore ça!)

Brigitte Lannaud-Lévy est éditrice, critique littéraire, illustratrice et fait partie du collectif de dessinateurs Urban Sketchers Paris. Le monde du livre, elle le connaît bien: elle  a co-dirigé pendant huit ans jusqu’en 2013 les Editions Robert Laffont, Nil, Julliard, Seghers.  Inlassablement elle « remplit la citerne  » – comme le dit Hemingway- en s’adonnant à sa profonde fureur et passion de lire. Les librairies sont pour elles des paradis où elle aime faire escale et chaque semaine pour  o n  l  a  l u  elle  les croque  à l’aquarelle et recueille leurs coups de cœur. 

Philippe Lemaire a travaillé huit ans au sein du service culture-TV du « Parisien-Aujourd’hui en France », où il suivait notamment l’actualité du roman noir, policier et d’espionnage. En intégrant ensuite la rédaction du parisien.fr, il a créé à ses heures perdues un blog dédié au polar, qu’il a finalement été contraint de fermer. Un « Happy end » puisqu’il a alors rejoint l’équipe de  o n  l  a  l u.

Christine Sallès a toujours eu un livre en poche, même lorsqu’elle était journaliste sportive sillonnant les terrains de la petite couronne. Un bon outil pour qui attend des heures entre entrainements et vestiaires. Et puis après avoir écrit un manuel expliquant le football aux filles (Hermé, La Martinière), elle a rangé sa collection de So Foot pour devenir chroniqueuse littéraire à Psychologies magazine en 2005, s’occupant de littérature étrangère et française, délaissant volontairement les essais de peur de replonger dans le rugby.

Aline Sirba aime à dire en plaisantant (enfin presque…) qu’elle n’est jamais ressortie de la librairie toulousaine où elle a mis les pieds en 1995 ! Après ses études, elle devient professeur de lettres tout en continuant d’arpenter le rayon des écrivains contemporains. Aujourd’hui, elle écoute, flâne, échange, empile, et dévore tout ce que lui prescrivent ses libraires préférés, au point de consacrer désormais tout son temps à la lecture. Elle écrit des critiques depuis 2012.

Sylvie Tanette est journaliste, critique littéraire et auteur. Elle vit à Paris et a travaillé pour France culture et la Radio suisse romande, dans la presse écrite au Monde des Livres, au Temps et à L’Hebdo. Elle a publié un roman, Amalia Albanesi, au Mercure de France en 2011, et un recueil d’entretiens avec des écrivains, À nos aïeux, chez Aubanel en 2007.

William Foix est tombé dans la lecture de bandes dessinées avant d’apprendre à lire. D’Hugo Pratt à Killoffer, en passant par Moëbius, Hergé ou Blutch, avant de faire un détour par Franquin, Breccia, Loustal ou Anthony Pastor, WFX nous propose une balade en bande dessinée

Ils écrivent de temps à autres:

Marc Ansabe, éditeur, curieux de tout, gourmand aussi, Marc s’intéresse plus particulièrement aux livres pratiques et aux livres de cuisine.

Delphine de Candolle dont on dit d’elle qu’elle a un pas élastique, qu’elle est grande et sonore, affirme que la littérature est son monde, qu’elle s’en isole pour mieux pouvoir l’explorer. Politologue de formation, Il y a plus de vingt ans qu’elle œuvre dans le milieu culturel et plus de dix qu’elle dirige la Société de Lecture à Genève, où une cinquantaine d’écrivains, philosophes, historiens et autres penseurs se donnent rendez-vous chaque année.

Kéthévane Davrichewy est d’origine géorgienne, mais elle est née et vit à Paris. Elle est journaliste, romancière, et collabore à des scénarios. Elle publie chez Sabine Wespieser, « La mer Noire », en 2010, et « Les séparées » en 2012 et plus récemment « Quatre murs ».  Son premier roman, « Tout Ira bien », était paru en 2004 aux éditions Arléa.
Elle a également publié de nombreux livres pour les enfants et les adolescents à L’École des loisirs.

Laetitia Favro Après avoir promu l’édition française en Corée, Laëtitia est de retour en France, où elle écrit régulièrement dans les pages livre du JDD. 

Romane Lafore  a deux passions : la littérature et l’Italie. Deux passions qui font très bon ménage. À 26 ans, elle a déjà traduit un livre pour Quai Voltaire à la Table Ronde et collabore régulièrement avec plusieurs maisons d’édition. Pour o n  l  a  l u , elle chronique des romans de tous poils, de toutes plumes. Elle se régale et nous aussi !

Christine Oddo  a occupé un poste de directrice de collection dans l’édition. Elle a publié  une première biographie « La princesse Jeanne Bibesco, une femme, le carmel, la République » (Editions du Cerf) et n’a pas l’intention de s’arrêter là.

Pascale Richard nous parle des livres de cuisine avec autant de plaisir et de bonheur qu’elle la fait ! Elle déjeune tous les jours au restaurant – c’est son métier, puisqu’elle est attachée de presse !

Nicolas Watrin est directeur marketing dans l’édition, mais avant tout il est un passionné de littérature. Il a toujours tout lu avant tout le monde, surtout les romans étrangers (anglo-américains en particulier) et les biographies de grandes figures du XXe siècle (mode et littérature essentiellement) et c’est de cela dont il nous parle avec un enthousiasme communicatif.