Antoine de Saint-Exupéry
Gallimard
folio
février 1999
97 p.  6,80 €
ebook avec DRM 6,99 €
 
 
 

L’esprit nomade – librairie itinérante

Librairie Esprit nomade
Illustration Brigitte Lanaud Levy

Si tu ne viens pas aux livres, les livres viendront à toi.  Voilà ce qui a amené Muriel Moulin à devenir depuis huit ans libraire itinérante en Poitou-Charente, au volant de son camion qui porte le beau nom de  la vocation qui l’anime : « Esprit Nomade ». C’est ainsi, comme un colporteur d’antan, qu’elle sillonne les routes du pays d’Aunis et du marais poitevin pour aller à la rencontre des lecteurs et proposer  sur les places des marchés, sa sélection de livres : « des histoires qui nous ressemblent et nous parlent ».  Toujours dynamique et en mouvement elle s’associe sans relâche aux événements et manifestations culturelles de la région. Comme ce métier, où on monte et démonte tables et parasols  quel que soit le temps, peut virer au sacerdoce, elle est devenue depuis près d’un an semi-sédentaire avec un espace de 22 mètres carrés de librairie à Courçon. Ce lieu  lui permet de faire des animations et des rencontres. En retour, tous ceux qu’elle a l’habitude  d’aller voir, n’hésitent pas à faire le déplacement pour vivre de beaux moments d’échanges et de partage autour des livres.

Quel est le roman français qui vous a le plus marquée récemment ?
C’est un livre canadien, francophone : « La femme qui fuit » d’Anaïs Barbeau Lavalette (Marchand de feuille). L’histoire d’une femme- la grand-mère de l’auteur – qui entre la création et ses enfants a fait le choix de la liberté artistique et a abandonné les siens. Cela me fascine qu’avec une même langue, les mêmes mots – en l’occurrence le français-  mais nourri d’une culture différente, on puisse proposer une tout autre vision des choses.

Et du côté des étrangers ?
« Et quelquefois j’ai comme une grande idée » de Ken Kesey (Monsieur Toussaint Louverture). C’est le second roman de l’auteur de « Vol au-dessus d’un nid de coucou » qui se déroule en Orégon dans le milieu des bûcherons. Un livre grandiose qui va jusqu’au bout de la psychologie humaine et offre des scènes de nature magnifiques.

Et quel est le premier roman que vous nous conseillez de lire ?
« Requiem des aberrations » de Yves Gourvil (Le Sonneur). Une belle idée et des personnages hauts en couleur. Dans un vieil entrepôt crasseux dont il vient d’hériter, le narrateur fan de Wagner a le rêve insensé d’en faire un parc d’attractions dédié à l’opéra et à la musique classique. C’est ainsi que dans ce lieu étonnant vont se dérouler des évènements tous plus insolites les uns que les autres.

Quel est le livre le plus emblématique de votre librairie que vous défendez avec ferveur ?
Plus que des livres-cultes, j’ai des auteurs-cultes qui m’accompagnent partout: Georges Sand, Marguerite Duras, Carson McCullers, Virginia Woolf. Mais s’il faut en choisir un, c’est celui qui parle à tous et à tous les  âges: « Le petit Prince » d’Antoine de Saint Exupéry.

Une brève de librairie :
Un petit garçon, apercevant un livre sur mon stand, s’est mis à pleurer à chaudes larmes en s’écriant :  « Elle a pris mon livre, elle a pris mon livre, je ne l’aurai plus à la maison ! ».  Bel hommage à l’objet livre et son contenu. Cet enfant a cru qu’il était unique et que celui qu’il voyait ne pouvait être que le sien. Cela démontre l’importance qu’un livre peut avoir aux yeux d’un enfant.

Propos recueillis par Brigitte Lanaud Levy
Visitez les autres lirairies invitées

Esprit Nomade –Librairie itinérante
06.08.62.50.14
27 Grande Rue
17170 Courçon

 

 
 
partagez
partage par email