Prix J'ai lu - Page des libraires 2017 - Policiers - onlalu
   
 
 
 

 Le prix qui réunit internautes et libraires !
2e édition du prix
J’ai lu – Page des libraires
– p o l i c i e r s – 

 avec les lecteurs de  o n  l  a  l u 

 

Au départ il y avait trois romans policiers choisis par les libraires du réseau Page.
Des lecteurs de  o n  l  a  l u  qui ont souhaité participer à cette aventure ont reçu « Nous rêvions juste de liberté » de Henri Loevenbruck, « Une victime idéale » de Valérie McDermid et « Les mortes eaux » de  Andrew Michael Hurley. Ils devaient noter les livres et justifier leur vote d’un commentaire. « Nous rêvons juste de liberté » l’a emporté devant le roman de Val McDermid arrivé deuxième, précédant « Les aux mortes ».

Voici une sélection de commentaires de quelques jurés.

« C’est vrai, franc, frais, vivifiant tout en étant particulièrement émouvant.  » Ludivine Bailly

« J’ai lu ce roman avec avidité tant l’écriture est intéressante. Un grand plaisir de lecture. » Dominique Sudre

« Un hymne à la fidélité, à la loyauté, au sens de l’honneur et à la liberté. A lire sans attendre. » Jean-Marc Bodart

« Une histoire intelligente et bien écrite qui remue les tripes. Un beau coup de cœur qui va rester longtemps en mémoire. » Nathalie Germinal

« Je ne définirai pas ce roman de policier …mais plutôt de roman initiatique…. Mais quel ROMAN !!! » Carole Laborde

« Tout est décrit avec justesse, intelligence et émotion, le tout avec beaucoup de simplicité. » Marie Grégoire-Devic

« C’est ma deuxième lecture et je sais déjà qui va avoir le prix. Lui, Henri et personne d’autre, ce n’est
pas possible autrement. Quelle claque ! J’en ai encore les yeux humides … » Caroline Lefevre

« La fin magnifique et sans concession nous laisse un peu seul … avec des envies de liberté ! »  Audrey Gelin

« Un road-movie qui nous embarque cheveux au vent à travers l’Amérique des grands espaces » Pascale Labourdette

Un vraie pépite ! J’ai adoré ce roman, au fil du récit, des sentiments se mêlent entre le rire, la colère, et l’injustice. » Catherine Bietry

« Lire l’épilogue. Verser quelques larmes. Se dire que le livre est terminé. Et prendre un peu de temps pour s’en remettre. » Marlène Hanecart

 

 
 
partagez
partage par email