critique de "L'incroyable et véritable histoire de la souris verte", dernier livre de - onlalu
   
 
 
 
 

L'incroyable et véritable histoire de la souris verte

Casterman
livres animes
octobre 2016
12 p.  14,90 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

La souris verte n’a pas toujours été verte!

« Une souris verte, qui courait dans l’herbe… » La suite ? Tout le monde la connaît. Enfant, on l’apprend à l’école et on la chante avec application ; adulte, on la fredonne du bout des lèvres… Mais s’est-on déjà posé la question de l’origine de cette chanson ? Qui prétend connaître l’histoire de cette mystérieuse souris verte, que l’on veut tremper dans l’huile ou dans l’eau, et en faire un « escargot tout chaud  » ? La réponse est en textes et en images, dans un ingénieux album à rabats. Page après page, le jeune lecteur peut suivre l’extraordinaire aventure de l’héroïne : petite, de couleur grise, un peu maladroite, elle ne cesse de surprendre les personnages du récit.

 Succession de catastrophes

Tout commence dans une cuisine, où la souris se laisse aller à grignoter et finit par renverser de l’huile sur le cuisinier. Et c’est l’effet boule de neige : poursuivie par l’homme en colère, elle fait trébucher un pêcheur dans l’eau, surgit d’un chapeau de magicien, grimpe sur une échelle, fait chuter le peintre et se retrouve toute verte à cause d’un pot de peinture ! C’est alors qu’intervient une petite fille qui l’attrape…par la queue bien sûr.

A la poursuite de la souris

Plein de surprises, l’album séduit par ses couleurs vives et ses personnages entraînés dans une course effrénée, à la poursuite d’une toute petite souris. Pour les enfants, c’est l’occasion d’apprendre la célèbre comptine, et ainsi de faire le lien entre une chanson apprise par cœur et une histoire. Pour les plus grands, c’est la possibilité de revenir sur un classique indémodable. À l’âge des multiples et incessants « Pourquoi ? », les parents seront ravis de pouvoir mettre entre leurs mains une explication certes imaginaire, mais terriblement amusante.

 

partagez cette critique
partage par email