Jean Rolin
P.O.L
fiction
janvier 2015
208 p.  15 €
ebook avec DRM 10,99 €
 
 
 

Le critique invité

Michel Abescat (Télérama) a aimé « Evénements »  de Jean Rolin  (P.O.L.)

« C’est l’histoire d’un homme qui traverse la France du Nord au Sud, de Paris aux Bouches du Rhône, en passant par la Sologne. On ne sait pas grand chose du narrateur, ce n’est pas un combattant, pas un journaliste. On se trouve dans une France dévastée par une guerre civile enkystée, prise entre des milices identitaires, chrétiennes, musulmanes. C’est une guerre asymétrique, qui rappelle celle du Liban ou de l’ex-Yougoslavie. Il y a des descriptions topographiques très précises des paysages, de la faune, ce qui donne une poétique particulière au livre, car il y a une sorte d’indifférence de l’univers à l’égard des conflits humains, qui dès lors paraissent dérisoires. Et ce caractère dérisoire est démultiplié par l’humour. Jean Rolin porte un regard piquant et drôle sur les événements. Et finalement cet humour renforce le tragique, le rend encore plus terrifiant. Ce n’est pas un roman visionnaire, ni apocalyptique, mais un roman anxieux. Et lorsqu’on voit ce qui vient de se passer, le livre n’en prend que plus de force. Il montre un avenir peu probable, mais envisageable, comme une forme de méditation angoissée et détachée. J’ai été happé dès la première phrase: “C’était un des petits plaisirs ménagés par la guerre, à sa périphérie, que de pouvoir emprunter le boulevard de Sébastopol pied au plancher, à contre-sens et sur tout sa longueur.”
Puis j’ai été ébloui par la beauté formelle du texte, par cette écriture réservée, dépouillée, d’une limpidité apparente.

Propos recueillis pas Pascale Frey
retrouvez les autres critiques invités

 
 
partagez
partage par email

q u o i  l i r e ?
découvrez les coups de coeur des libraires cette semaine  #94


Retour à la page d'accueil