Adélaïde Clermont-Tonnerre (de)
Le Livre de Poche
juin 2011
544 p.  8,30 €
 
 
 
Valerie Tong Cuong
Editions 84
janvier 2015
313 p.  7,50 €
ebook avec DRM 7,99 €
 
 
 
Maison de la presse de Caussade

Maisondelapressecaussade
illustration de Brigitte Lannaud Levy

Sur les réseaux sociaux consacrés aux passionnés de littérature, nombreux sont ceux qui connaissent Nathalie Couderc. Cette jeune libraire y est si active pour défendre ses coups de cœur que les auteurs la surnomment affectueusement « Le chevalier libraire ». Pour la rencontrer avec son associée Sophie Négrier, il faut aller dans le Tarn-et-Garonne à Caussade petite commune célèbre pour ses chapeaux. Cela fait 40 ans que les Caussadais ont une maison de la presse, mais ce n’est qu’à partir de 2005 qu’il y a eu une véritable volonté de créer une librairie indépendante qui cohabite harmonieusement avec la presse. En 2013, aux prises avec les difficultés qu’affronte la profession, ces deux associées ont lutté pour que ce lieu unique, véritable espace de rencontres et d’échanges culturels de leur ville, ne ferme pas ses portes. Bataille gagnée, mais le combat ne s’arrête pas là et ces deux passionnées ne baissent pas la garde, loin de là.    

Votre livre coup de cœur du moment à qui vous continuez de donner votre coup de pouce
C’est un roman dont le poche est sorti à l’automne dernier « L’invention de nos vies » de Karine Tuil (Livre de poche). Une histoire d’usurpation d’identité qui embrasse notre début de siècle. C’est une véritable fresque balzacienne, et j’ose le dire, il y a du génie chez cet auteur !

Le livre que vous conseillez inlassablement depuis toujours
«Fourrure » d’Adélaïde de Clermont Tonnerre (Stock). Parce que c’est le premier livre que j’ai défendu dans ma carrière de libraire. Prix Maison de la presse  en 2010! Une écriture sensible, dure et drôle à la fois autour d’une fille de madame Claude dans les années Giscard et qui deviendra un écrivain célèbre. Un livre sur le temps qui s’écoule, sur la vie qui passe mais les êtres, eux, qui ne changent pas.

Le roman de cet automne à qui vous auriez donné un prix
« Jim » d’Harold Cobert (Plon) pour la performance de s’être mis dans la peau du mythique chanteur des Doors, Jim Morrison, et surtout cette construction brillante sur des confessions imaginées.

Votre coup de cœur de janvier
Un véritable coup de cœur pour « Pardonnable, impardonnable » de Valérie Tong Cuong (Lattès). Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi fort. L’auteur nous embarque crescendo dans une tragédie lumineuse à tiroir ! Ce texte est tout aussi puissant, qu’ émouvant. Et d’une profondeur humaine incroyable. L’intensité va au-delà d’un simple livre. Car il réussit la prouesse, de faire de l’intime quelque chose qui se partage. 

Une brève de librairie
Bien évidemment, nous avons comme tout libraire l’éternel «Bonjour, je voudrai les escarpins fourbes de Molière ! » J’en profite pour remercier tous les collégiens et lycéens qui ont toujours beaucoup d’imagination pour remanier les titres qu’ils doivent lire !
Mais un de nos plus beaux souvenirs est celui d’un homme qui entre à la librairie avec une ardoise où il est écrit « Je suis sourd et muet et je suis un grand lecteur ». Et nous au fil de ses visites, d’apprendre à communiquer avec lui, d’abord avec l’ardoise, puis de le regarder bien en face pour qu’il parvienne à lire sur nos lèvres et enfin d’acquérir nous-mêmes quelques bases de la langue des signes.

Propos recueillis par Brigitte Lannaud Levy
Découvrir nos autres librairies invitées

1 Bd Didier Rey 82300 Caussade
tel: 05.63.93.13.54
Twitter :  @nathcouderc et @librairiecaussade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
partagez
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil