DELORME©EricDessons
 
 
Susan Orlean
traduit de l'anglais par Sylvie Schneiter
Sous-Sol
janvier 2020
420 p.  23 €
ebook avec DRM 16,99 €
 
 
 

l a   c  r  i  t  i  q  u  e   i  n  v  i  t  é e

Marie-Laure Delorme (Le Journal du Dimanche) a choisi «L.A. Bibliothèque» de Susan Orlean traduit de l’anglais par Sylvie Schneiter (Editions du Sous-Sol)

 L’incendie a duré près de huit heures. La bibliothèque centrale de Los Angeles a pris feu le 29 avril 1986. Les dommages matériels sont énormes. Près d’un demi-million de livres détruits et 700 000 autres endommagés. La journaliste américaine habitait  alors New York. Tous les regards étaient tournés vers la tragédie de Tchernobyl. Quand elle emménage avec sa famille à Los Angeles, Susan Orlean décide de raconter l’histoire de l’incendie. Il a été déclaré d’origine criminelle.  Le suspect est un garçon mythomane et original. Il se rêvait acteur. On va enfin parler de lui. L’auteure va visiter la bibliothèque, rencontrer le personnel, se replonger dans l’enquête policière. Susan Orlean est l’incarnation même du journalisme littéraire : temps long, goût des portraits, vérification des faits, amour des détails.  « L.A. Bibliothèque »  parle d’un fait divers à rebondissements, de l’importance de la littérature, de la beauté du service public. Toute enquête est aussi une enquête sur soi-même. Susan Orlean replonge dans son enfance. Elle et sa mère se rendaient régulièrement à la bibliothèque. Elles se séparaient à peine arrivées, chacune arpentant des rayons différents. Sa mère est morte. Aujourd’hui, elles sont réunies dans ce livre sur la mémoire. M.-L. D.

Lire d’autre critiques invités

 
 
partagez
partage par email

q u o i  l i r e ? découvrez les coups de coeur des libraires cette semaine  #97


Retour à la page d'accueil