Les jours enfuis
Jay Mcinerney

Points
mai 2017
552 p.  8,50 €
ebook avec DRM 15,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Cet ouvrage est le coup de cœur des librairies payot (Suisse) dans le q u o i l i r e ? numéro 20

partagez cette critique
partage par email

partagez cette critique
partage par email

q u o i  l i r e ?

Découvrez chaque semaine
les coups de coeur de libraires indépendants

retour à la page d'accueil

 Les internautes l'ont lu

Les jours enfuis

Quel plaisir de retrouver les Calloway . Corrine et Russell sont des new-yorkais de longue date ,Ils ont vu évoluer la ville, leur couple, leur vie et nous les avons suivis deux fois déjà grâce à la belle écriture de l’auteur .
Cette fois ils ont la cinquantaine, le métier d’éditeur de Russell périclite, Corrine fait du quasi bénévolat. La destruction des tours a changé l’atmosphère de la ville, et la banqueroute de 2008_ va achever la destabilisation.
Celle – ci se manifeste également dans la vie privée des Calloway et de leurs richissimes amis ,le démon de midi…
Il est heureux de constater après lecture que de gros romans n’ont pas besoin d’être expurgés, le talent de l’auteur, sans aucun doute.

partagez cette critique
partage par email