Bretécher - Morceaux choisis
Claire Bretécher

Dargaud
novembre 2015
128 p.  19,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

« J’ai cafouillé longtemps, c’est très difficile de trouver son style. »

C’est toute une époque. Les années 70, le féminisme, les rapports entre les hommes et les femmes en pleine mutation… et la page du « Nouvel Observateur » sur laquelle une ravissante blonde aux yeux bleus règne par l’humour. Aujourd’hui, Claire Bretécher entre au musée, plus précisément à la Bibliothèque Publique d’Information du Centre Pompidou, et elle y reste jusqu’au 8 janvier. A cette occasion, son éditeur, Dargaud, publie plusieurs ouvrages dont des « Morceaux choisis » qui donnent un aperçu de sa palette. En 1969, elle entre à Pilote, mais c’est en 1973, grâce à ses Frustrés qui racontaient notre vie, celle de nos voisins, les petits malheurs du quotidien avec l’œil d’une sociologue (selon Roland Barthes lui-même) et un humour décapant mais jamais de méchanceté, qu’elle accède au grand public. Puis ils laissent la place à Agrippine à partir de 1988. Ces « Morceaux choisis », sorte de catalogue de l’exposition, nous permettent de découvrir des extraits d’autres albums, peut-être moins célèbres mais tout aussi hilarants. Et ces histoires réunies ici ressemblent à autant de petites nouvelles, des tranches de vie sur l’adolescence, la maternité, l’homosexualité. C’est drôle, ça n’a pas pris une ride et ça ensoleillera votre week-end.

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 31 mai 2019

retour à la page d'accueil