America - Numéro 1
François Busnel, Eric Fottorino


mars 2017
192 p.  19 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

L’Amérique qu’on aime

Avant que Donald Trump n’aie eu le temps de provoquer autant de dégâts que le plus virulent des cyclones, cette revue arrive à point nommé pour rappeler que l’Amérique n’est pas qu’une immense émission de téléréalité. Lancée par François Busnel (présenteur de « La Grande Librairie ») et Eric Fottorino (directeur de l’hebdomadaire « Le 1 »), « America » a créé l’événement la semaine dernière au salon de livre de Paris puisqu’elle en fut l’une des meilleures ventes.
Chaque trimestre, et cela durant le mandat de Trump, « America » sera là pour nous remonter le moral en donnant la parole à des écrivains emblématiques à travers des enquêtes, des entretiens, des chroniques. Pour débuter (en beauté), on pourra lire une lettre ouverte signée Colum McCann et adressée « aux jeunes écrivains à l’aube de l’ère Trump », une interview approfondie de Toni Morrison réalisée par François Busnel sur les bords de l’Hudson, le bilan de l’ère Obama dressé par Ta-Nehisi Coates, mais aussi les confessions du Barack Obama lecteur parues dans le « New York Times », un portrait de Trump par Marc Dugain, une nouvelle inédite de Fitzgerald, Los Angeles revisité par Alain Mabanckou ou encore Douglas Kennedy qui évoque son film préféré, « Le grand chantage ». Chaque texte se prolonge sur plusieurs pages, un luxe dans la presse d’aujourd’hui, et laisse le temps et l’espace aux intervenants de s’exprimer. Bienvenue donc au premier numéro (il y en aura 16) d’« America ».

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil