Je suis une exception comme les autres
Ahmed Dramé

Fayard
octobre 2014
180 p.  15 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Un cas d’école

Pour Ahmed Dramé, l’automne 2014 se conjugue à l’écrit et à l’image. Dans ce récit, il raconte (un peu) sa jeunesse, la préadolescence désabusée sur les bancs de l’école et l’incroyable détermination d’une enseignante, Anne Anglès.

Mercredi 3 décembre, sort en salles « Les Héritiers » (de Marie-Castille Mention-Schaar), un film dont il a co-écrit le scénario et dans lequel il joue son propre rôle. Ariane Ascaride y interprète Anne Anglès, cette professeure d’histoire qui, pour insuffler un peu d’énergie positive à sa classe de bras-cassés de seconde 1, les inscrivit au Concours National de la Résistance et de la Déportation.

« Apparemment, je suis un cas d’école. Un genre de miracle : une jeune Noir qui a grandi dans les cités du Val-de-Marne, mais qui devient acteur, scénariste et auteur. » Ahmed raconte. Parfois avec humour, souvent avec lucidité, ce refus de stigmatisation des Noirs en banlieue, les peurs adolescentes, la difficulté des parents au quotidien, le rôle des grands-frères. Il injecte dans sa narration quelques petites histoires qui rendent ce texte attachant. Pêle-mêle : un merci plein d’amour à sa mère, un souvenir de fait divers dans une cité cristolienne, les matches de foot entre jeunes, la fascination pour Denzel Washington, le récit (repris) de Léon, survivant d’Auschwitz.

Ce très court texte témoigne de la détermination d’un jeune homme, qui débute en classe de seconde avec le sujet déterminé pour le Concours : « Les enfants et les adolescents juifs dans le système concentrationnaire nazi », et se poursuit jusqu’au cinéma et au métier d’acteur quatre ans plus tard. Qui sait si Ahmed ne jouera pas, un jour, avec Denzel ! La conclusion sous la plume d’Ahmed : « J’ai une histoire particulière, un trajet spécial qui fait de moi une exception. Mais j’appartiens tout autant à l’Histoire, celle de l’Homme, et, à ce titre, je suis les autres. Et nous sommes tous des exceptions. »

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 31 mai 2019

retour à la page d'accueil