Annie Sullivan & Helen Keller
Joseph Lambert

Traduit par Sidonie Van den Dries
Editions Ca et Là
octobre 2013
90 p.  22 €
ebook avec DRM 14,99 €
ebook avec DRM 3,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Bien plus qu’une amitié

Née en 1880 dans l’Alabama, la petite Helen Keller devient aveugle et sourde à l’âge de dix-huit mois, suite à une maladie. Elle se trouve alors dans l’incapacité de communiquer avec son entourage, si ce n’est avec quelques gestes maladroits. Sa vie va être bouleversée l’année de ses six ans, quand ses parents engagent Annie Sullivan comme préceptrice. Elle-même malvoyante, celle-ci a appris à enseigner la langue des signes à l’Institut Perkins pour les aveugles; Elle va prendre en charge l’éducation d’Helen Keller et au fil des mois, réussir non seulement à établir un contact avec l’enfant, mais aussi à lui apprendre la langue des signes, puis l’écriture. Les deux femmes resteront amies à vie.

Joseph Lambert nous raconte le début de cette magnifique rencontre entre deux femmes, terriblement marquées par la vie, dont l’amitié durera toute leur existence et qui fera d’Hellen Keller une figure de la société américaine. Tout au long des 90 pages, Lambert nous fait entrer dans l’univers d’Hellen et dans sa relation si forte avec Annie. Il nous fait comprendre par le dessin l’incroyable réussite de la technique que jour après jour Annie dispense à son élève: épeler avec les doigts, puis lire et écrire en braille, lire sur les lèvres en les touchant. Elle parvient même à dessiner des lettres et à utiliser l’alphabet écrit pour exprimer ses pensées. Grâce à une soif d’apprendre et des liens très forts avec Annie, Hellen va sortir de son isolement et communiquer avec les autres. Les cases noires des premières pages vont se remplir de signes et de représentations grâce à ses progrès fulgurants. Des flash-backs racontent l’enfance terrible d’Annie Sullivan et sa réussite.
Alors même si le dessin n’est parfois pas très attirant, le découpage est très classique avec des cases identiques,qu’importe! Cet album est très émouvant et va sans doute permettre à un plus large public de découvrir cette extraordinaire leçon d’humanité et de courage. Il existait des livres, un film, il manquait la BD.
Helen sera à 24 ans la première personne sourde et aveugle a être diplômée d’une université américaine. Ecrivain auteur de 12 ouvrages elle créera la fondation Helen Keller pour lutter contre les handicaps . Elle mourut en 1968, à 88 ans. Ces cendres furent déposées près de celles d’Annie. Depuis 1980 les Américains célèbrent le Helen Keller Day tous les 27 juin (jour de sa date de naissance).

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil