Le Front Populaire expliqué en images
Michel Winock

Seuil
beaux livres
mars 2016
165 p.  29 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Le Front populaire en images

C’était au temps où la gauche chantait, c’était au temps de l’espoir, au temps de la victoire, c’était au siècle dernier, il y a 80 ans, c’était au temps du Front Populaire. Il nous reste des mots-clefs et des images quasi iconiques; usines occupées, paniers à provision passés à travers les grilles par les femmes des ouvriers, manifestations de masse poing levé et enfants juchés sur les épaules, premiers congés payés avec des familles allongées sur l’herbe et d’autres qui pique-niquent, chansons de Charles Trenet, jeunes couples en tandem qui partent vers les loisirs, auberges de jeunesse, premières vacances au bord de la mer, flâneurs qui profitent des jardins, baigneurs avec leurs muscles bien en vue, pêcheurs à la ligne, casquettes et bibis, etc.

Grâce à l’éclosion d’une fabuleuse génération de photographes, Ronis, Doisneau, Capa, Cartier-Bresson armés de leur Rolleiflex ou de leur Leica et de cinéastes comme Jean Renoir ou Julien Duvivier, les images de l’été 1936 ont les couleurs mêlées de la lutte et de la gaieté. Pour l’historien, Michel Winock, qui signe cet ouvrage à l’iconographie soignée, autant le Front Populaire est une légende pour la gauche, autant il a été un « repoussoir pour la droite ». Au fil des pages, on découvre l’été 36 sous un angle neuf et complexe. Un ouvrage indispensable aux amateurs de photographie et une analyse à ne pas manquer pour les passionnés d’histoire.

Découvrir des photos magnifiques dans un portfolio du Monde  

partagez cette critique
partage par email

q u o i  l i r e ?
découvrez les coups de coeur des libraires cette semaine  #94


Retour à la page d'accueil