Les Aventures de Charlotte Holmes
Brittany CAVALLARO

Pocket Jeunesse
août 2016
288 p.  15,90 €
ebook avec DRM 11,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu
coup de coeur

Elémentaire mon cher Watson

Il fallait y penser ! Écrire la suite des aventures de Sherlock Holmes et de son célèbre acolyte, Watson… mais en choisissant de mettre en scène leurs descendants dans une nouvelle intrigue palpitante. Subtilement, Brittany Cavallaro –qui est sans surprise une très grande lectrice de Conan Doyle- remet au goût du jour le roman policier. Elle sort des vieux cartons les passionnants récits de crime et s’empare du passé pour bâtir le présent.

Evidemment, au tout début, James Watson et Charlotte Holmes ne se connaissent pas encore. Ils ne se sont jamais vus, jamais adressés la parole. Cependant, leurs attaches sont évidentes : leurs deux familles entretiennent encore des liens, vestiges d’une amitié sacrée entre un détective et un docteur. Tous deux étudient à Sherringford, un lycée sur la côte Est des Etats-Unis. James a quitté l’Angleterre de son enfance, et surtout Londres, qu’il chérissait plus que tout. Mais leur complicité n’est en aucun cas immédiate : Charlotte semble froide et distance, très sûre d’elle-même, tandis que James craint de faire un faux pas. Très vite pourtant, ils vont devoir s’entraider et même former une équipe : lorsqu’un des étudiants du campus meurt dans d’étranges circonstances, les deux jeunes gens sont accusés. Le duo Holmes-Watson est irrémédiablement appelé à se reformer…

Avec talent, l’auteure s’imprègne de l’univers irrésistible des célèbres héros : tout au long de l’enquête, elle fait allusion aux événements du passé, pour relier deux époques, en restant fidèle à l’atmosphère qui règne dans les romans de Sir Conan Doyle. Le lecteur s’attache très vite aux personnages, particulièrement à celui de Jamie, par son côté naïf et insouciant. Leur amitié, émouvante parce que progressive, est bien le thème principal du récit. Brittany Cavallaro s’attache à évoquer les difficultés des adolescents à s’écouter et à s’aimer. Elle met l’accent sur leurs fragilités et leurs doutes, sans pour autant détourner le lecteur de son objectif ultime : démasquer le coupable.

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil