Guide du mieux-vivre ensemble : Ma laïcité, ma religion, mon identité
Patrick Banon

Actes Sud Junior
actes sud junio
janvier 2016
104 p.  17,50 €
ebook avec DRM 12,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Suivez le guide !

Dans les couloirs des collèges, des campagnes publicitaires alertent les élèves sur les dérives de l’homophobie, du racisme, du sexisme. Pour sensibiliser les jeunes, vaincre les idées reçues, elles ont recours parfois à l’humour ou à la provocation. Et depuis les attentats de 2015, il est plus que jamais question des préjugés : ainsi, ce « guide du mieux-vivre ensemble », qui ne dérive pas vers la leçon de morale, met en lumière des mots bien souvent confus dans l’esprit des jeunes, voire également des adultes. C’est en tentant de mieux comprendre ces termes -la religion, la mixité, la laïcité, la tolérance- que l’écrivain spécialisé en système de pensée religieuse et directeur de l’institut des sciences de la diversité, Patrick Banon se lance un défi : faire s’engager les jeunes dans le mieux vivre ensemble. A travers huit chapitres –ma terre, mes stéréotypes, mon identité, ma religion, ma liberté d’expression, ma laïcité, ma mixité, mon humanité- l’auteur ouvre surtout la porte à la réflexion. « Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères. Sinon nous mourrons tous ensemble comme des idiots », nous dit notamment l’épigraphe, une citation de Martin Luther King.

Si l’auteur s’appuie sur des paroles d’écrivains, de poètes, de philosophes et de penseurs, il revient surtout sur l’histoire et les fondements de notre civilisation, et n’hésite pas à se servir de l’étymologie latine. Il explique ainsi à l’adolescent qu’autrefois, la ressemblance était le ferment de la société : les hommes, les femmes, les couleurs de peau, les origines géographiques, l’âge, l’orientation sexuelle… Aujourd’hui et depuis une quarantaine d’années, c’est la différence qui l’est devenue. Il faut donc apprendre à gérer ces réalités. Il revient aussi le principe de laïcité, difficile à cerner pour beaucoup, évoque le thème du blasphème, le statut des femmes… Il défend l’idée qu’il n’y a pas de religion ou de texte religieux « archaïque » mais que ce sont bien les interprétations, les lectures que l’on en fait qui le sont.

En moins d’une centaine de pages, ce guide éclaire avec justesse et pertinence sur la diversité culturelle et religieuse, dans un seul but : que les adolescents, les hommes de demain, dépassent leurs préjugés et apprennent tout simplement à mieux vivre ensemble. Facile à lire, pratique d’utilisation, les biographies des personnages cités et le glossaire en fin d’ouvrage font de ce guide une référence incontournable pour parler de tolérance aux adolescents.

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil