La fée de Verdun
Philippe Nessmann

Flammarion jeunesse
grands formats
janvier 2016
224 p.  13 €
ebook avec DRM 9,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Enquête dans le passé

Un jour, la grand-mère du narrateur évoque Nelly Martyl, une femme qu’elle a vue inanimée, par terre, en pleine rue, le visage ensanglanté. C’était en 1943. Dès lors, son petit-fils, âgé d’une vingtaine d’années et étudiant à l’université en licence d’histoire décide de faire des recherches sur cette mystérieuse femme. Il découvre bien vite qu’elle était une célèbre chanteuse à l’Opéra de Paris, passionnée et heureuse, mariée au peintre George Scott. Il se met alors à imaginer le passé idyllique de cette jeune femme, qu’il trouve extrêmement belle et séduisante sur les photographies. Progressivement, se réfugiant dans les bibliothèques, il effectue un véritable travail d’enquêteur, faisant surgir au grand jour tout un pan de l’histoire enfouie. Il fouille, déterre, espère et désespère aussi. Il comprend surtout que la première guerre mondiale a fait littéralement basculer le destin de Nelly : en 1914, elle s’est engagée comme infirmière dans l’armée, abandonnant ses rêves et sa carrière. Dès lors, son engagement hors du commun émeut le jeune enquêteur… et c’est la magie de l’Histoire qui s’opère. De fil en aiguille, il a l’impression que Nelly l’accompagne, qu’elle est là, réellement. Elle devient presque une amie, une parente, elle qui a été honorée par quatre Croix de guerre et la Légion d’honneur.

Conteur hors pair, Philippe Nessmann signe un récit captivant : il se glisse dans la peau d’un jeune étudiant, qui construit, à l’aide de son imagination et avec ses propres mots, la biographie de Nelly Martyl, une « héroïne de Verdun », et fait découvrir au jeune lecteur la noirceur des tranchées. Jour après jour, le lecteur suit l’enquête, écrite à la manière d’un journal intime : âgé de vingt ans, le jeune homme, qu’on appelle déjà « monsieur », ne se sent pas encore adulte, lui qui raconte aussi l’intégralité de son travail de recherche à sa grand-mère, sa confidente et amie. En prenant le point de vue d’une femme, d’ailleurs figure méconnue du grand public, pour raconter la guerre, l’auteur nous livre un texte singulier, indubitablement poignant, qui passionnera le jeune lecteur avide d’histoires vraies.

 

Mathilde Dondeyne

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil

 Les internautes l'ont lu
coup de coeur

magnifique

j’ai adoré ce livre. c’est très intéressant de retracer l’histoire d’une vie pendant cette horrible guerre. j’ai moi meme fait des recherche sur Nelly MARTYL après avoir lu le livre. je vous le recomende fortement.

partagez cette critique
partage par email