Le choix de Rudi
Françoise Dargent

poche jeunesse
livre de poche
août 2017
314 p.  6,90 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu
coup de coeur

Toujours croire en ses rêves

C’est l’histoire de Rudolf Noureev, surnommé Rudi, qui ne vit que pour danser. Depuis tout petit, il n’aime pas l’école, il ressent l’envie de se libérer et une seule solution à cela : la danse. Mais en 1951, un garçon qui exécute des pirouettes est très mal perçu. Rudolf est donc souvent insulté : « mauviette », « tu n’es pas un vrai homme », « tu n’as pas de muscles »… Il devra surmonter toutes ces moqueries pour continuer à croire en ses rêves et à s’imaginer danseur dans sa vie future. Même son père s’opposera à ce qu’il pratique la danse ! Le jeune adolescent le lui cachera dans ses débuts puis devenant petit à petit célèbre, sera contraint de lui dévoiler.
Son père croit également à tous ces stéréotypes, lui qui espérait tant que son fils l’accompagne à la chasse jusqu’à ses vieux jours. Mais à cette époque, la vie en Union Soviétique n’est pas comme cela, le père décide de tout dans la maison, il est strict avec ses enfants, c’est le chef de famille… Il ira jusqu’à choisir le métier de ses filles mais Rudolf ne se laissera pas faire, son rêve à lui est vraiment de devenir danseur.

L’histoire de Rudolf Noureev est envoûtante, on y entre sans plus vouloir en ressortir. La vie du jeune homme n’a pas été facile tant ses conditions de vie étaient laborieuses. Mais il s’est battu pour réaliser son rêve. C’est un bel exemple qui nous prouve que si l’on se donne les moyens et que l’on est persévérant, on peut atteindre notre but.

Agathe Gobert 14 ans

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil