Le journal de Nine, Tome 2 : Pourquoi c'est compliqué ?
Géraldine Maillet, Line T

Flammarion jeunesse
romans 10-13 an
avril 2016
190 p.  12 €
ebook avec DRM 7,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Devenir ado? Une révolution!

« Journal j’ai un problème » : Léopoldine, alias Nine, change de journal, et de vie aussi. La petite fille entre au collège. Désormais, Nine est « préadolescente » : plus une enfant, pas tout à fait une adolescente. C’est l’âge des premiers amours, des premiers pas. C’est être « entre 10 et 12 » et c’est déjà toute une révolution… Hésitante, mais déterminée, elle sent bien que ce passage va être une étape difficile à surmonter dans son existence : mettre du déodorant, porter des brassières, affirmer sa différence, bien travailler à l’école… on la sent déterminé, enthousiaste mais aussi terriblement lucide. Et elle a par dessus tout peur de ne pas y arriver. Peur de grandir surtout.

Dans ce deuxième tome, Nine rencontre l’amoureux de sa maman, Damien, qui est italien et a deux enfants. Elle raconte sa vie amoureuse, évoque ses états d’âme, et parle de Baptiste, le garçon sur lequel elle a jeté son dévolu –trop beau, trop gentil, trop stylé-. Elle emploie beaucoup trop de « trop », est intransigeante avec elle-même, bref, confie tout à son cher journal qui n’a aucun secret pour elle. Ainsi le jeune lecteur est invité à être le confident de l’héroïne et c’est sur un ton intime et secret qu’elle se raconte entièrement. Si vous ne connaissez pas encore Nine, c’est donc l’occasion de la découvrir : elle vit dans deux maisons puisque ses parents viennent de divorcer, a un petit frère qu’elle surnomme Lardon, deux mamies – Mamie Téti et Mamie Diamant- différentes et craquantes. Et bien qu’elle soit recomposée, sa famille la soutient tendrement. Si le Tome 1 vous a fait vous attacher à cette petite fille innocente et rêveuse, douce et sensible, drôle et charmante, vous la retrouverez avec bonheur.

Les illustrations de Line T sont magnifiques et parfaitement appropriées au thème : sur des pages blanches, l’héroïne dessine ses professeurs, raconte ses heures de colle (pour avoir oublié sa colle), décrit le dîner avec Damien et ses enfants… L’écriture manuscrite ajoute au texte et le sublime. En forme de véritable journal intime, dans un langage parlé, très simple et léger, mais surtout extrêmement proche de la réalité, « Le journal de Nine » s’adresse aux lectrices à partir de dix ans, mais également à leurs parents, curieux de connaître les émois, les angoisses et les bouleversements de cet âge dont on parle si peu.

http://linetship.free.fr/Blog/

Le blog de Line T, l’illustratrice

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil