Meryptah et le mystère de la tombe de Toutankhamon
Aude Gros de Beler

Actes Sud Junior
juin 2014
80 p.  6,90 €
ebook avec DRM 4,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Pauvre Toutânkhamon!

« Lorsque Howard Carter trouva la tombe de Toutânkhamon en novembre 1922, il fut surpris de constater que, derrière la porte d’entrée, le couloir d’accès à l’antichambre était plein empli jusqu’au plafond de gravas, de terre et de débris calcaires. Toutefois il remarqua immédiatement une anomalie dans l’angle supérieur gauche, comme si, une fois le couloir rendu inaccessible par ce mur de terre, quelqu’un avait creusé un tunnel, rebouché par la suite à l’aide de blocs de plus grosse taille » : Aude Gros de Beler est partie de cette anecdote pour raconter l’aventure de Meryptah, un jeune Egyptien. Egyptologue, spécialisée dans les problématiques tournant autour de la vie quotidienne des anciens Egyptiens, auteure d’une dizaine d’ouvrages sur ce pays fascinant, elle nous offre ici une plongée en plein cœur de la Vallée des Rois, à Thèbes-Ouest, en 1327 avant JC. Meryptah et Nakht, fils d’artisans chargés de décorer les sépultures royales, habitent dans un village, à Thèbes Ouest. Jouer à être pharaon les passionne –le jeu finit souvent en bagarre-, et cet après-midi là, suivis du petit frère de Meryptah, ils pénètrent dans la Vallée des Rois. Mais le temps passe et la nuit tombe rapidement. Coincés derrière des rochers surplombant la vallée, ils entendent des voix… Or, -et ils le savent pertinemment-, personne n’est autorisé à entrer dans ce lieu sacré, sous peine de mort. Ils assistent alors, médusés, au pillage de la tombe du pharaon défunt Toutânkhamon, mené par le vizir et gouverneur de Thèbes, Ousermontou. Affolés, ils ne bougent pas, et passent la nuit derrière les pierres. Le matin, ils rentrent au village, bien décidés à dire la vérité. Mais qui les croira ? Le jeune et courageux Meryptah va pourtant tout faire pour tenter de protéger le tombeau du pharaon défunt et ses trésors. C’est le point de départ d’une périlleuse aventure pour démasquer les voleurs. Dans ce court roman d’une centaine de pages, Aude Gros de Beler se glisse dans la peau d’un enfant de neuf ans, séparé de nous par quelques milliers d’années. Mais qu’importe : les sentiments qu’il ressent sont restés intacts, et le courage dont il fait preuve force l’admiration. C’est un héros attachant et original, parfois drôle et insouciant, toujours déterminé, avec lequel le jeune lecteur part à la découverte d’une terre inconnue, à une époque captivante. Et l’auteure ne se contente pas de lui raconter une histoire : elle lui fait vivre des moments forts, en évoquant l’amitié, la solidarité, mais aussi la peur et l’angoisse, -des émotions qui peuvent même conduire à la trahison- et les relations complexes avec les adultes. Ce beau roman sur la quête de vérité se lit d’une traite. 

partagez cette critique
partage par email