Phobie
Fanny Vandermeersch

Le Muscadier
rester vivant
février 2017
96 p.  9,50 €
ebook avec DRM 4,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Quand l’école fait peur

À son entrée en sixième, Sophia est plutôt confiante : elle reste la meilleure de la classe, récolte des 19 et des 20 dans toutes les matières et des appréciations élogieuses. Accompagnée de ses deux meilleures amies, elle affronte le début de l’année avec peu d’inquiétude. Mais très vite, sans que ses parents ni ses professeurs ne s’en rendent compte, la jeune fille bascule dans l’isolement. Après un cours de sport où l’on se moque d’elle, ses amies l’abandonnent, ses notes chutent brutalement. En classe, elle éprouve désormais des difficultés de concentration, sa mémoire lui fait défaut sans qu’elle n’ait réduit sa charge de travail personnel. À la maison, ses parents ne cessent de se disputer, accentuant encore davantage le malaise de Sophia. C’est la classe de cinquième qui la plonge dans l’angoisse : elle se plaint quotidiennement de maux de ventre, reste tétanisée devant ses camarades lors d’un exposé, provoquant l’hilarité générale… jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus franchir le portail du collège.

À la manière d’un journal intime, écrit à la première personne, « Phobie scolaire » illustre une peur incontrôlable, une souffrance déchirante à laquelle sont confrontés les enfants et adolescents qui ne veulent plus aller en classe ; non par manque de volonté, mais parce qu’ils ne peuvent littéralement plus s’y rendre, submergés par l’angoisse. Par le vocabulaire simple, le niveau de langue courant, le jeune lecteur peut aisément s’identifier à l’héroïne qui n’a plus confiance en elle, n’aime pas son corps qui change, cherche dans le regard des autres une ultime étincelle d’affection. Et c’est bien là l’intérêt du roman : faire que les enfants qui ressentent la même chose puissent trouver du réconfort en lisant. Sujet tabou, peu traité dans la littérature jeunesse, la phobie scolaire est ici pleinement mise en lumière.

Lire l’interview de l’auteur sur aufeminin.com

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil