Sauvages
Nathalie Bernard

Thierry Magnier
août 2018
282 p.  14,50 €
ebook avec DRM 10,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Seul, face à son destin

Sauvages, Nathalie Bernard, Thierry Magnier
L’histoire de ce jeune garçon, inspirée de véritables témoignages est poignante d’autant plus qu’elle aborde de réels faits historiques.
A travers la voix d’un seul enfant parmi tant d’autres victimes de ces pensionnats autochtones, on découvre cette cruauté envers les enfants, cette sensation de piège, d’emprisonnement, et ce désir absolu de liberté qui se font ressentir tout au long du récit et qui définissent l’atmosphère de l’internat.
Au début du roman, le narrateur se montre mystérieux, solitaire voire farouche vis-à-vis de ses camarades. Ce renfermement dû à la dureté de son éducation se dissout progressivement et laisse place à sa véritable nature, notamment lors de sa course effrénée dans les bois. A partir de là, il se retrouve face à son destin et redécouvre ses racines indiennes laissées de côté depuis si longtemps.
J’ai éprouvé un réel attachement pour le narrateur dont on suit les nombreuses épreuves qu’il doit surmonter, son chemin vers la liberté et ses sentiments, allant de la souffrance à l’espoir. L’auteur a su nous transmettre tout cela à la fois, grâce à des mots simples mais forts.
Je me suis retrouvée plongée dans cette histoire captivante et émouvante, qui ne m’a pas laissée indifférente.

Clara, 14 ans

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil