Adèle
Bérangère Mariller

maison eliza
mai 2017
32 p.  14,90 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Vive la différence

Adèle a les cheveux roux, comme un nuage, et une robe jaune, comme un soleil. Personne ne la connaît vraiment, elle semble hors du temps, dans son monde. Souvent, elle parle seule sur un banc et cela effraie les enfants. Dans la rue, elle marche d’une manière étrange, danse et chantonne, et cela dérange les passants. Chez elle, elle chante fort et un peu faux, et cela agace les voisins matinaux. Fantaisiste, originale, excentrique ; tant d’adjectifs qui sonnent péjorativement pour qualifier l’héroïne de cet album pour enfants. À part, elle ne semble pas « normale »… mais, au fait, qui l’est vraiment ?

Malgré son isolement, Adèle l’insouciante fait fi des moqueries et des regards noirs : résolument optimiste, elle voit le monde comme une fête, au contraire de ses détracteurs. Légère, vagabonde, elle virevolte page après page, comme si elle allait s’envoler, et c’est avec plaisir que l’enfant la retrouve chaque fois dans un contexte différent. A l’image de l’héroïne qui colorie les murs de sa maison, les illustrations au crayon déploient un panel de couleurs gaies, qui complètent un texte poétique. Adapté au plus jeune âge, ce magnifique album fera également réfléchir les plus grands sur la tolérance à l’égard des différences, puisqu’il met l’accent sur nos particularités, physiques et morales, nous encourageant à penser autrement… un peu comme Adèle finalement !

Le blog de l’auteure et illustratrice :  http://mademoiselleberen.ultra-book.com

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil