Au secours ! J'ai perdu mon slip !
Christophe Loupy

Illustrations de Bérengère Laporte
Tom poche
albums
avril 2017
32 p.  5,50 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

L’habit fait le Tarzan!

Nous connaissons tous Tarzan, le roi de la jungle : invincible, il règne sur l’ensemble des animaux. Respecté de tous, il se balance de liane en liane, sans qu’aucun animal n’y trouve rien à redire. Mais le pire arrive, un matin, puisque le héros ne trouve plus son slip léopard. Comment va-t-il présider la réunion des animaux de la jungle ? Vêtu d’un pagne confectionné rapidement, il traverse son environnement sous des yeux rieurs, et aperçoit le voleur –un gorille- arborant fièrement son nouveau vêtement, enorgueilli de son triomphe. Tous lui obéissent, puisqu’il porte le slip. La guerre est déclarée : Tarzan entreprend de coudre une couronne sur son nouveau slip, pour prouver à tous qu’il est le seul et unique roi de la jungle…

D’une écriture fine et malicieuse, Christophe Loupy entreprend de raconter la véritable histoire de Tarzan, un héros prétentieux mais attachant, qui croit détenir le pouvoir en sortant couvert. Les illustrations de Bérangère Laporte confèrent à cette parodie amusante une touche de malice : en s’amusant à parer tous les animaux de slips léopards, elle fait aussi réfléchir le tout jeune lecteur sur la place du vêtement dans notre quotidien, ne serait-ce qu’à l’école, mais aussi les parents, puisque l’ouvrage met le doigt sur la question de la puissance et de l’autorité dans notre société actuelle. Conseillé particulièrement aux inconditionnels du héros culotté, cet album est à mettre entre toutes les mains, et de par sa richesse, peut même être utilisé en classe de CP.

 

 

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil

 Les internautes l'ont lu

Quand Tarzan perd son slip… et son autorité

« Au secours ! Tarzan a perdu son slip ! Perdu ? Ou volé… Les animaux de la savane rêvent de posséder un slip de chef, de devenir le roi de la forêt, d’être adulés. Mais l’apparence n’a jamais donné les compétences. A travers un récit burlesque, Christophe Loupy s’amuse à brosser le portrait de ceux qui croient devenir célèbres avec pour seul talent le fait d’être… culotté. »

Ce n’est pas la modestie qui étouffe Tarzan : il est le plus fort, le plus beau, le plus beau des plus forts. Jusqu’à ce que le gorille, jaloux de son succès, lui vole son slip léopard. Serait-ce là l’attribut indispensable du pouvoir? Tarzan tente de reprendre sa place, vêtu d’un nouveau slip léopard orné d’une couronne, afin de bien montrer qui est le roi, nan mais oh! Il déclenche ainsi une surenchère dans laquelle tous les animaux adoptent le précieux sous-vêtement, dûment customisé par chacun, afin de devenir le nouveau roi de la jungle. Mais tous ces rois, peut-être est-ce un peu exagéré?

L’histoire est très drôle et est servie par de très chouettes illustrations, pétillantes et colorées. Inutile de vous dire que mon cinq ans se marre comme une baleine, tandis que mon terrible two devient hystérique à la vue de tous ces animaux. Mais nous, parents, ne sommes pas en reste, notamment grâce à certains détails remarqués au fil des pages (mention spéciale à l’oiseau obligé de déménager lorsque Tarzan tente de se confectionner un pagne en feuilles de bananier; je ne l’avais pas vu lors des premières lectures, et j’avoue avoir rigolé comme une idiote lorsque j’ai fini par le remarquer).
Petit bémol : l’apparence semble ici plus importante que les compétences, mais ma foi… ne boudons pas notre plaisir.

Ce très chouette album, plus sérieux qu’il en a l’air (permettant d’aborder les thèmes du pouvoir, de l’apparence, de la vie en société) est un des gros succès du moment chez nous.

Retrouvez ce que Marguerite lit sur son  blog

partagez cette critique
partage par email