Docteur Dolittle
Hugh Lofting, Seymour Chwast

Helium
helium livres i
janvier 2018
40 p.  16 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Allô docteur?

Pendant la première guerre mondiale, au front, Hugh Lofting, un lieutenant de l’armée britannique, écrivit « Les histoires du docteur Dolittle », pour divertir par lettres son épouse et surtout ses enfants. À partir de 1920, ces lettres compilées furent publiées et formèrent des aventures, qui obtinrent un véritable succès en Grande-Bretagne et aux États-Unis. En 2015, le graphiste Seymour Chwast réinterprète alors le Docteur Dolittle, sous forme de bande dessinée ; il a ainsi condensé l’histoire originale, mais commence à peu près de la même façon que l’auteur : « Il y a très longtemps vivait un médecin nommé John Dolittle… ». D’un ton piquant et humoristique, il revisite et dépoussière le conte du célèbre médecin amoureux des animaux.

« Je vais devenir vétérinaire. Polynésie m’apprendra le langage des animaux, et ils me diront ce qu’ils ont » : voici comment le protagoniste évolue dans son métier, grâce à son perroquet domestique, quitte à ne plus soigner d’humains. Maux de gorge de girafe ou rages de dents de crocodile : le docteur soigne tout, allant jusqu’en Afrique pour sauver des singes malades. C’est ainsi qu’il fait naufrage, rencontre des pirates, échappe à la prison… Aidé de ses compagnons-animaux, il poursuit sa quête avec bienveillance et détermination. En costume gris, nœud papillon rouge, chapeau haut de forme et portant une petite mallette, le docteur a conservé son style vestimentaire, ce qui donne un côté désuet à l’album ; ce sont les illustrations crayonnées de couleurs vives, qui offrent une certaine légèreté, une insouciance bienvenue au récit. Malgré la nouveauté des textes, notamment dans les bulles, l’intrigue du célèbre Docteur et ses valeurs, ses idéaux, restent les mêmes… et feront faire resurgir des souvenirs aux adultes !

 

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil