Hubert de Givenchy : pour Audrey avec tout mon amour
Philip Hopman

traduit du néerlandais par Aline Gustot
Versant Sud Jeunesse
mars 2017
32 p.  14,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Audrey et Hubert

C’est une de ces amitiés comme il en existe peu dans le milieu du cinéma. Lorsqu’Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy se rencontrent, en 1952, elle n’a tourné qu’un seul film en tant qu’actrice principale (« Vacances romaines ») et lui a déjà les élégantes de la planète à ses pieds. Elle doit interpréter cette jeune « Sabrina », la fille du chauffeur qui tombe amoureuse du fils de la maison (William Holden). Pour lui extirper cette très mauvaise idée de la tête, son père l’envoie étudier la cuisine à Paris. Mais ce petit séjour dans la capitale de la mode l’a métamorphosée en top model chiquissime et elle revient en conquérante. Pour interpréter ce rôle, Audrey a besoin de robes, de beaucoup de robes. Sur les conseils d’une amie, elle débarque donc chez Hubert de Givenchy qui, de son côté, s’attendait à voir arriver Katherine Hepburn. S’il est déçu l’espace d’un instant, il ne regrettera pas l’arrivée dans sa vie de celle qui sera à la fois sa plus fidèle amie et sa meilleure ambassadrice. Dorénavant, Audrey qui est devenue une star, ne portera plus jamais autre chose qu’un vêtement de Givenchy, même pour jardiner ! L’auteur de ce joli livre illustré s’appelle Philip Hopman, il est hollandais (comme Audrey) et on reconnaîtra au fil des pages les tenues mythiques qui appartiennnent à la fois à l’histoire de la mode et aussi à celle du cinéma.

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil