Prends ta pelle et ton seau et va jouer dans les sables mouvants
Hervé Giraud

Thierry Magnier Editions

126 p.  8,60 €
ebook avec DRM 6,49 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Sur les pas d’un anti-héros

Excepté le patronyme, Anton Tchekhov, le héros, n’a a priori rien en commun avec l’écrivain russe. Adolescent insoumis, orphelin, il habite avec son beau père sur une barge, au bord de la rivière, et enchaîne les « coups foireux ». Un revolver dans le pantalon, sa crête rouge engluée de gel sur la tête, ses bottes noires aux pieds, le jeune narrateur parcourt la cité, fait peur aux chiens et aux personnes âgées, mais n’est pourtant pas très doué. Inconsciemment manipulé par des trafiquants, il fait le beau, et joue les gros bras. Possédé par un besoin ultime –se faire remarquer-, il échoue lamentablement, un soir, à braquer seul une station service. Rapidement cerné et arrêté, il échappe de justesse à la prison, mais il lui faut accomplir des travaux d’intérêt général. Il est alors intégré à un groupe de bénévoles, pour aider les plus démunis…

Avec un humour noir et décapant, une plume acérée, Hervé Giraud se glisse dans la peau d’un adolescent désespéré, terriblement mal dans sa peau : en décrochage scolaire, sans revenus ni souvenirs familiaux auxquels se raccrocher lorsque tout va mal. Ce récit initiatique, qui se lit d’une traite, brasse des sujets graves sur un ton décalé : c’est l’émotion du langage parlé, la parole crue, violente et agressive d’un jeune garçon rejeté de la société, qui n’a plus rien à perdre. Mais sous ses airs de gros dur, sous les insultes et la hargne, résonne un manque terrible : celui de l’amour. A rebours de ce que l’on peut lire habituellement en littérature jeunesse, Hervé Giraud entraîne le lecteur sur les pas d’un anti-héros qui découvre ses limites. L’auteur donne matière à réflexion, et décide peut-être d’honorer le nom du narrateur, en lui laissant la possibilité de choisir, et de prendre un nouveau départ, synonyme d’espoir.

 

partagez cette critique
partage par email

q u o i  l i r e ? découvrez les coups de coeur des libraires cette semaine  #97


Retour à la page d'accueil