Dans l'ombre du paradis
Viveca Sten

traduit du suédois par Rémi Cassaigne
albin michel
a.m.thril.polar
mai 2019
426 p.  21,90 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

L’île mystérieuse

C’est le septième roman que Viveca Sten publie avec pour cadre Sandhamn et elle n’en a toujours pas épuisé les charmes… ni les meurtres! A quelques minutes de bateau de Stockholm, haut lieu de régates qui attire même la famille royale, cet endroit idyllique aux maisons de bois rouge (elle en possède d’ailleurs une là-bas), est le théâtre des pires forfaits, qui mobilisent toute l’énergie de ses deux personnages principaux, Nora Linde, juriste, et son meilleur ami Thomas policier. Sur l’île, où la plupart des propriétés appartiennent aux mêmes familles depuis plusieurs générations, on n’apprécie pas beaucoup les « m’as-tu vu ». Aussi, lorsque le millionnaire Carsten Larsson, un homme d’affaire sans scrupules, construit une gigantesque demeure se fichant éperdument de bafouer la loi et ses voisins par la même occasion, n’est-il pas le bienvenu. Et l’immense pendaison de crémaillère à laquelle il convie tous les insulaires ne changera rien à l’affaire. Surtout qu’à partir de ce moment, tout va aller de mal en pis. Incendie dans la maison des invités, cadavre retrouvé dans les décombres, la ruine qui le menace avec l’incapacité de rembourser son emprunt… Bref, Carsten ne supporte pas que les choses et les gens lui résistent et comme il a un peu tendance à abuser de l’alcool et de la coke, il va partir en vrille.

Au fil de ses romans, Viveca Sten a vraiment réussi à fidéliser ses lecteurs grâce à ses personnages. On suit les aléas de leurs vies, mariages, divorces, naissances. Mais les intrigues sont aussi solidement construites et c’est une vraie gageure de réussir à se renouveler sur un périmètre aussi restreint.

partagez cette critique
partage par email