Capsules
Benjamin Planchon

Antidata
octobre 2018
175 p.  10 €
 
 
 

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil

 Les internautes l'ont lu
coup de coeur

Un voyage futuriste

Bien plus que des nouvelles d’anticipation, ces morceaux d’architecture érudits et subtils sont la garantie d’un voyage dans un futur de 2013 à 8762 où rien, absolument rien n’est laissé de côté. La prescience est –elle que le lecteur se doute d’emblée d’une fusion alchimique avec notre présent. Benjamin Planchon est un visionnaire. Ce dernier arrive par la force du mot à transposer les diktats sociétaux, les erreurs de notre siècle, les faiblesses des hommes, les inégalités, les affres de ce monde dans des capsules pour un nouveau monde qui est un copier-coller de nos indifférences face à l’immigration. Le réchauffement climatique est dans son summum de probabilité. Les hommes et femmes encerclés dans un passé qui règle ses comptes. L’écriture est une merveille. Associant la beauté d’une grammaire d’excellence et une histoire frissonnante car plausible. « Si quelqu’un avait contemplé cette aube, il l’aurait jugée glorieuse, tant elle arrosait de ses rêveries saumonées la forêt endormie. Il avait eu le cœur et la gorge serrée par les splendeurs de ce monde encore embué de sommeil….Deux femelles s’approchèrent de l’étang…. » « Dans les étages » est l’idiosyncrasie d’une nouvelle ère. Cette tour de Babel futuriste est la résonnance des fléaux du XXIème siècle. Il faut lire ce troisième degré de lecture avec la plus vive attention. L’intelligence éclairante de l’auteur est l’apogée de ses capsules. « Au 21ème étage de la Tour, les membres du Gouvernement argentin en fuite savourent leur première soirée au calme en contemplant leurs nouveaux visages. » De capsule en capsule, en transsubstantiation, on ne peut plus revenir en arrière dans ce XXIème siècle sans se poser les bonnes questions pour le devenir de l’humanité. C’est un livre capital. Publié par Les Editions Antidata, « Capsules » est en lice pour le Prix Hors Concours 2019 Gaëlle Bohé et c’est une grande chance !.

partagez cette critique
partage par email