Déployer
Douna Loup

zoe
avril 2019
204 p.  19 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Le sens de l’histoire

Douna Loup publie un objet littéraire audacieux : un coffret de sept livrets non reliés que l’on peut lire dans n’importe quel ordre. Elle n’est pas la première à proposer un tel dispositif, en 1969, l’écrivain anglais B.S. Johnson publiait ainsi « Les Malchanceux ». Douna Loup mise sur la liberté du lecteur, invité à tracer lui-même son parcours de lecture. Et ça marche : on se laisse porter d’un chapitre à l’autre, envoûté par le style de l’auteure qui raconte sous des angles décalés l’histoire d’une femme tiraillée entre deux hommes, s’interrogeant sur la sexualité et la liberté dans le couple. Une vie d’amoureuse, de mère et de fille qui se répondent au fil de l’écriture et du temps.

Elly vit à la campagne avec Danis et leurs deux filles adolescentes. Elle n’a pas encore quarante ans, mais son couple connaît des turbulences : trois ans auparavant, elle a trompé Danis puis la situation s’est inversée ; devant l’infidélité de ce dernier, Elly est pétrifiée par le risque de naufrage de son couple. Elle se raccroche alors au quotidien comme preuve de sa stabilité : les cycles saisonniers du jardin, les restes du petit déjeuner le matin dans la cuisine, et son travail d’artiste. Entre repli sur soi et engagement dans la société, Elly, « femme sauvage éprise de liberté », cherche sa propre voie.

Le roman est un formidable laboratoire pour développer la richesse de chaque personnage et mettre en histoire le mouvement ontologique : « Je contemple mes métamorphoses. Je ne sais pas ce que je deviens. Je ne sais pas ce que la vie fait dans son chatoiement inattendu. Mais ça me plaît au fond. Ce mouvement. » A travers l’écriture, dans « un espace bricolé par [ses] mains », la narratrice travaille à ce processus d’exploration de son intimité la plus profonde, en même temps qu’elle doit accepter la part inconnaissable et la liberté de l’être aimé. Riche, poétique, sensuel, jeu de piste intérieur et littéraire, ce roman protéiforme fait circuler les émotions avec maîtrise et s’avère une expérience de lecture passionnante !

 

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 31 mai 2019

retour à la page d'accueil