Le bal des folles
Victoria Mas

Albin Michel
août 2019
251 p.  18,90 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu

Femmes en asile

On ne sait pas, entre malades et soignants, lesquels sont les plus déséquilibrés : ne faut-il pas avoir l’esprit dérangé pour organiser une fois par un an un « bal des folles », inviter le tout-Paris à venir contempler les patientes du docteur Charcot comme si elles étaient des bêtes curieuses et transformer l’hôpital de la Salpêtrière en zoo ? Pendant les jours qui précèdent la mi-carême, ces femmes se préparent pour leur seule distraction de l’année, sans mesurer le véritable enjeu (montrer le travail des médecins) ni comprendre qu’elles seront l’attraction de la soirée. Parmi elles, il y a de vraies malades, des excentriques, mais aussi des femmes saines d’esprit dont les pères, les maris ou les frères ont estimé qu’elles seraient mieux là que chez elles. Louise, une adolescente aux joues rebondies, est très perturbée depuis qu’elle a été violée par son oncle. Expédiée à l’asile par sa tante, elle devient l’une des patientes-vedettes de Charcot qui l’hypnotise en public, état dans lequel elle réitère à chaque fois des crises très spectaculaires. Et Emilie, que fait-elle là ? Certes, elle a des visions, elle reçoit la visite de personnes défuntes. La malheureuse n’aurait jamais dû se confier à sa grand-mère qui la dénonça à son père. Sans aucune hésitation, celui-ci la fit interner, ne voulant plus jamais entendre parler d’elle, de peur qu’elle ne salisse le nom de la famille.

Plongeant dans cet univers impitoyable mais extrêmement riche, romanesque même, Victoria Mas dont c’est le premier roman, signe un livre bluffant, qui nous emporte dans cet univers que Michel Foucault avait exploré dans son « Histoire de la folie ». Mais la jeune femme se consacre aux femmes, folles ou pas, mais toutes victimes des hommes qui, à l’époque,  détenaient tous les pouvoirs sur elles.

partagez cette critique
partage par email
coup de coeur

« Le bal des folles » de Victoria Mas
est le coup de coeur de la Librairie Saint Pierre à Senlis
dans le q u o i  l i r e ? #78

partagez cette critique
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil