Loup et les hommes
Emmanuelle PIROTTE

Cherche Midi
août 2018
608 p.  20 €
ebook avec DRM 13,99 €
 
 
 
 La rédaction l'a lu
coup de coeur

Nouveau monde et vieilles épées

Envie de prendre le large ? Voici un roman d’aventures qui nous captive dès la première page. En 1663, un marquis désargenté embarque pour la Nouvelle-France, en Amérique du Nord, alors colonie du royaume. A travers une histoire passionnante de frères ennemis entre le Gévaudan et l’Iroquoisie, Emmanuelle Pirotte interroge les notions d’origine et d’identité.

Le marquis de Canilhac aperçoit dans un salon parisien une jeune femme à moitié indienne portant un saphir qu’il reconnaît comme ayant appartenu à sa mère, qui l’avait elle-même offert à Loup, son frère dont il est sans nouvelles depuis vingt ans, sans doute mort aux galères. Issu de la vieille noblesse terrienne, Canilhac, hanté par une tragédie familiale et la ruine dont il a accusé son frère aîné, enfant de croquant trouvé, décide de partir à la recherche de la jeune femme au saphir, une Amérindienne de la Nouvelle-France. Accompagné de son domestique, il monte sur un bateau à bord duquel voyagent aussi des Filles du Roi envoyées en Amérique pour peupler la colonie. Parmi elles il y a la vive et spirituelle Antoinette, qui vogue vers son avenir inconnu. Au terme du périple, nos voyageurs découvrent une terre hostile, des colons frustes ravagés par la misère, apeurés par les guerres tribales entres Iroquois, Mohicans et autres autochtones. Mais l’aventure ne fait que commencer et la rumeur circule déjà sur les raisons de la présence du marquis qui apprend de son côté que sa jeune Iroquoise est la fille d’un homme légendaire en cette contrée sauvage.

Au temps du Roi Soleil, le roman d’Emmanuelle Pirotte s’inscrit dans la grande tradition du roman d’aventures, tout en faisant la part belle à la mélancolie du souvenir, aux conflits de générations, à l’exploration de continents intimes et de destins exceptionnels.

partagez cette critique
partage par email