Le Goût des mots à Mortagne au Perche - onlalu
   
 
 
 
 
 
Nickolas Butler
Points
août 2014
380 p.  7,95 €
 
 
 


illustration de Bigitte Lannaud Levy

 

Plus qu’une librairie, voici un joli projet de couple. Pour vivre ensemble  leur passion commune pour le livre et unir vie personnelle et vie professionnelle, Benoît Cagneaux et Frédérique Franco ont quitté leurs boulots respectifs et leur région pour créer à Mortagne au Perche  « Le goût des mots ». Dix ans et deux enfants plus tard, le pari est réussi. Leur librairie est  un lieu où il fait bon vivre et bon lire. Ils habitent à l’étage au-dessus de leur enseigne, ce qui confère au visiteur-lecteur le sentiment d’être accueilli « comme à la maison » avec beaucoup de chaleur, de convivialité et de simplicité. Leurs visiteurs sont les locaux, fidèles et exigeants lecteurs, mais aussi tous les résidents secondaires qui viennent passer leur week-end dans cette ravissante région au fort dynamisme culturel et artistique.

Quel est livre nous recommandez-vous en ce début d’été ?
« Le saut oblique de la truite » de Jérôme Magnier-Moreno (Phébus). L’auteur qui est peintre, nous offre un court récit de voyage, celui d’une randonnée de pêche en Corse.  L’écriture est sensible, sensuelle et poétique, au service  d’un texte qui oscille entre contemplation et introspection. Après cette lecture, on a le sourire aux lèvres.

Et du côté de la littérature étrangère, quel est votre coup de cœur ?
« La tristesse des éléphants » de Jodi Picoult (Actes Sud). L’histoire d’une adolescente qui recherche sa mère disparue il y a dix ans, qui était spécialiste des éléphants. Elle se fait aider par une voyante et un ancien flic. Deux récits s’entrecroisent habilement entre la recherche de la mère et le monde des éléphants. L’intrigue est menée d’une main de maître jusqu’à l’incroyable dénouement final.

Y a-t-il un premier roman qui vous a particulièrement marqué ?
« Le cœur à l’aiguille » de Claire Gondor (Buchet-Chastel) Alors qu’elle se prépare à se marier, une jeune fille construit sa robe avec les lettres que lui a envoyées son futur époux parti au loin.  Il y a beaucoup d’émotion dans ce roman très délicat qui aborde le sentiment amoureux avec  finesse et élégance

Quel est le livre le plus emblématique de la librairie que vous défendez depuis toujours avec ferveur ?
Un livre que nous aimons tous les deux : « Retour à Little Wing » de Nickolas Butler (Autrement). Un roman qui reprend tout ce qu’on aime : l’Amérique profonde, le temps qui court, les parcours singuliers de chacun au sein d’une bande de  copains. Il a aussi ce qu’il reste de notre jeunesse dans nos vies une fois adultes. Un très beau roman.

Quel livre vous êtes-vous promis de lire ?
Il y en a tellement : « Don Quichotte « , « Les frères Karamazov »… Dès que nous rangeons ces chefs d’œuvre en rayon, on se dit qu’on va les lire. Mais avec tout ce qui est publié, les clients attendent de recueillir notre point de vue sur les nouveautés et du coup c’est à chaque fois partie remise pour ces grands classiques.

Une brève de librairie
Au début, alors que nous étions en train de ranger les romans jeunesse dont ceux de Christian Oster que l’on avait en main, un couple pousse la porte de la librairie.  Hasard, coïncidence, ou les deux réunis, c’était justement lui, l’auteur qui venait comme par magie d’entrer chez nous.

Propos recueillis par Brigitte Lannaud Levy
Visitez d’autres librairies

Le goût des mots
34 place du Général de Gaulle
61400 Mortagne au Perche
02.33.25.02.04

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
partagez
partage par email