Négar Djavadi
LIANA LEVI
Piccolo
août 2016
352 p.  11 €
ebook avec DRM 10,99 €
 
 
 

Librairie Nicole Maruani
Lecture gourmande

illustration Brigitte Lannaud Levy

D’emblée, sur le store de la librairie au-dessus de la terrasse, la note est donnée par l’inscription que l’on peut y lire « Lecture gourmande ». Ici vous trouverez les nourritures pour le corps et pour l’esprit. Ne vous étonnez pas après quelques visites que l’on vous appelle par votre prénom, vous êtes accueilli en ami plus qu’en client, en lecteur plus qu’en acheteur.  Nicole Maruani, femme au tempérament généreux dont la créativité n’a cessé de rivaliser au fil des années  avec son sens de la convivialité,  a créé cette librairie qui porte son nom en 1989.  C’est en août dernier qu’elle a transmis sa librairie –salon de thé  à sa fille Katia Bijaoui. Un passage de relais qui s’est fait tout naturellement de mère en fille. Katia, ancienne juriste avait su d’ores et déjà épauler et conseiller sa maman dans les orientations prises notamment avec la création d’une offre de restauration qui fait aujourd’hui le sel de ce lieu. Proche de la Station F qui est le plus gros  incubateur  de start-up du monde et située sur le parcours unique d’une cinquantaine d’œuvres de street-art que propose le 13e arrondissement de Paris,  la Librairie Nicole Maruani fait intelligemment le pont entre le monde traditionnel de l’encre, du papier et celui des nouvelles formes de créativité, notamment le numérique et le digital.  C’est accompagnée d’Isabelle Verlingue libraire, que Katia Bijaoui nous reçoit aujourd’hui pour nous confier leurs coups de cœur littéraires.

Quel roman nous conseillez-vous de lire ?
« Vers la beauté » de David Fœnkinos (Gallimard). Nous aimons beaucoup cet écrivain et c’est important de le dire. Ce dernier livre nous touche, car il est plein de sensibilité et propose outre une belle histoire, la consolation de savoir que tout traumatisme peut trouver son apaisement, une possible réparation à travers l’art et la beauté.

Et du côté des auteurs étrangers ?
« My absolute darling » de Gabriel Tallent (Gallmeister). Au fin fond de la Californie du Nord, un père survivaliste élève sa fille de 14 ans dans un esprit de méfiance et dans le culte des armes à feu. Un récit qui, au fil des pages, s’embourbe dans l’horreur, une lecture étouffante, mais une fois le livre refermé, il est difficile de passer à autre chose, tant le style est fort et puissant.

Y a t-il un premier roman qui vous a particulièrement marqué ?
« Homo sapienne » de Niviaq Korneliussen (La Peuplade). Cette romancière groenlandaise nous plonge dans le quotidien de cinq jeunes. Il n’y a pas vraiment d’histoire, c’est une œuvre chorale qui prend diverses formes avec des mails, des textos et des références musicales. Elle dépeint avec justesse les tourments et questionnements des jeunes. Son écriture est vive et frontale. C’est parfois violent et cru, mais c’est très beau.

Quel est le livre le plus emblématique de la librairie que vous défendez avec ferveur ?
« Désorientale » de Négar Djavadi (Liana levi). Une réflexion sensible et pudique sur l’exil d’une famille iranienne. Un texte presque autobiographique, d’une profonde humanité que l’on défend avec cœur et qui représente bien l’esprit de la librairie.

Quel livre, vous êtes-vous promis de lire ?
« Le meilleur des mondes » de Aldous Huxley. Un roman d’anticipation qui est depuis toujours sur ma table de chevet.  Un regard visionnaire qui tend peu à peu à se rapprocher de notre réalité.

Brève de librairie :
Quand j’ai rejoint maman dans cette aventure, la transmission s’est faite très naturellement, car depuis sa création j’évoluais à la librairie comme dans un lieu familier. Alors  que nous avions prévu une signature avec Négar Djavadi,  en la voyant j’ai réalisé que nous avions été collégiennes ensemble dans le même établissement. En prenant la suite à la librairie, c’est toute la magie de mon enfance, de son quartier que je retrouve ici : mes anciennes maîtresses, mes camarades de classe qui ont, elles aussi, fait un beau parcours de vie comme Négar aujourd’hui romancière.

Propos recueillis par Brigitte Lannaud Levy
Visiter d’autres librairies   

Librairie Nicole Maruani
171 boulevard Vincent Auriol
75013 Paris
01 45 85 85 70

 

 
 
partagez
partage par email

je joue !

jusqu'au 22 septembre 2019

retour à la page d'accueil